Weather Festival 2015 : le parcours parfait par Trax

Écrit par Roxanne Gintz
Photo de couverture : ©Brice Robert
Le 04.06.2015, à 14h54
03 MIN LI-
RE
©Brice Robert
Écrit par Roxanne Gintz
Photo de couverture : ©Brice Robert
Pas besoin d’être dans vos têtes pour savoir que depuis une semaine, vous vous triturez les neurones avec ce dilemme cornélien : qui voir au Weather Festival ?
Alors que Noisey vient de poster un bien drôle report extralucide en forme d’histoires imbriquées, nous vous proposons notre propre guide des artistes à suivre pendant ce Weather 2015. Car non, la téléportation n’a toujours pas été inventée, et que oui, vous allez crever de jalousie si vos potes vous racontent à quel point le set d’untel était dingue, sans vous. Trax vous aide à faire les bons choix.

Vendredi 5 juin

Temps Commencez par une digestion de votre semaine de boulot avec les détendus de La Mamie’s, d’abord pour soutenir ce collectif qui le mérite, ensuite parce que se ménager dans l’herbe ne vous fera pas de mal avant ce qui vous attend. Une fois le souvenir de votre boss dissipé, allez passer une heure avec Matthew Herbert, qui s’éclate avec les sons comme un gamin avec n’importe quoi, et qui nous jouera très sûrement son nouvel album. Si son univers ne vous branche pas, passez par Juan Atkins et Moritz von Oswald sous leur pseudo commun et intriguant Borderland, mais n’hésitez surtout pas à aller faire un tour du côté du live exceptionnellement long de deux heures de Neue Grafik, notre espoir de la scène house à la frenchy et signature du label de S3A. Esprit disponible et jambes aux aguets, allez donc réveiller vos hanches et étirer vos sourires sur les beats funky et les tracks solaires de Motor City Drum Ensemble et Marcellus Pittman — sans oublier de faire un détour par le Camion Bazar. Si vous êtes prêts à en démordre, on vous conseille sans hésiter de switcher sur Xosar, zouz au très joli minois et à la techno si violente et rêche qu’elle rossera vos fesses en règle. Enchaînez sur cette nouvelle scène Ambient qui nous réjouît tout particulièrement avec Cio d’Or, grande duchesse de la techno fine. Ensuite, passez sur les déjà-vu Ben Klock et Len Faki ; virez plutôt sur le live de Mr.G avant de rusher tout devant les machines de Blawan et Pariah aka Karenn en live. Essayez tout de même de partir quinze minutes avant la fin pour passer voir la conclusion d’Unforeseen Alliance, soit Zadig, Antigone, Voiski et Birth Of Frequency all together. Enfin, posez-vous la question : ma bouteille d’eau est pleine, je suis encore à fond, je continue sur The Driver, l’alter-ego techno de Manu Le Malin, avant de rejoindre les autres pour la fin de Jeff Mills ? Ou bien mes jambes ne tiennent plus, j’ai perdu mes potes, je vais me caler devant le live de Voiron et me faire un trip tout calme ? Parce que demain, on remet le bouchon.

weather

Samedi 6 juin

Temps Allez, rebelote. Les plus sages y seront allés tranquillement la veille, parce qu’aujourd’hui risque d’être bien plus costaud. Commencez dans l’herbe de la scène Printemps de 16h30 à 20h avec les bons délires de Pit Spector puis Lowris et Le Loup (tout en jetant une oreille à Mandar en live de temps à autre), avant de prendre une fraîche brise d’été avec le lyonnais Kosme. De 21h à 23h, revenez vers la Printemps pour ouvrir vos oreilles à de nouveaux horizons avec Robag Wruhme — mais qu’une seule heure malheureusement parce qu’à côté il va falloir applaudir le live de notre orfèvre nationale du sampling, S3A. Enfin, foncez sur la scène Hiver voir Adventice, l’un des deux alias de Roman Poncet et DJ Deep. Après un virage sur la scène Modulaire, zieuter sur les lives des talentueux Die Galoppierende Zuversicht de Zurich et du très acide lyonnais In Aeternam Vale, n‘oubliez pas de faire un bref coucou à ZIP sur la Printemps et surtout, surtout, surtout, de vous attarder devant Josh Wink, la légende acide de Philadelphie.

À 2h, on se reprend une grosse dose d’énergie avec l’infatigable Lil Louis et on enchaine d’une traite avec DVS1Rødhåd. Mais si vous préférez quelque chose de plus anglais, vous pourrez alors vous prendre une beigne par le modulaire de Blawan, suivi du dreadeux Steevio et de sa femme au visuels, Suzybee. Et comme un Weather Festival ne se termine jamais sans les Roumains de RPR Soundsystem, au détour de Collabs 3000 (Speedy J + Chris Liebing), vous vous achèverez sur la Printemps.

PS : Chaudes journées annoncées ce week-end, pensez à vous hydrater, faites attention à vos potes et aimez-vous les uns des autres.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant