Voici à quoi ressemblait l’organisation d’une gigantesque rave à Paris en 1994

Écrit par Manon Beurlion
Photo de couverture : ©D.R
Le 31.10.2018, à 12h34
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Manon Beurlion
Photo de couverture : ©D.R
Alors que l’Angleterre interdisait « les réunions de plus de 10 personnes autour de l’emblème de la musique répétitive » pour tenter de dompter les free parties, la France organisait ses premières raves. En avril 1994, GregZ a monté avec quelques amis l’une des plus grosses d’alors, la rave Effervescing Elephant, au Palais du Bourget, avec Juan Atkins, Derrick May et Alex Paterson à l’affiche. Retour sur cette soirée, et une époque, d’où nous parviennent encore des échos très familiers.


À Paris au début des années 1990, le son vient d’Angleterre. De l’autre côté de la Manche, aux côtés d’organisateurs et de DJ’s, au plus près des platines, une joyeuse troupe décide de se lancer à l’aventure. Celui que l’on surnomme GregZ est alors un tout jeune homme en école de commerce, mais déjà l’envie de rejoindre la parade est forte. Avec quelques camarades, il lance une première soirée à l’École d’Architecture de Paris. Un succès : le milieu de l’électro rencontre celui des chemises/cravates grâce aux budgets de leur école.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant