Une mobilisation exceptionnelle de 5 milliards d’euros en faveur du secteur culturel français

Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©D.R.
Le 03.07.2020, à 13h07
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Le ministre de la Culture Franck Riester vient de mobiliser une somme de 5 milliards d’euros en faveur de la culture et des médias. Cette annonce fait suite à une étude évaluant la perte du secteur culturel à 22,3 milliards d’euros par rapport à l’année 2019, fortement impacté par la crise sanitaire.

Mercredi 1er juillet, le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé une « mobilisation exceptionnelle » de 5 milliards d’euros « en faveur de la culture et des médias pour répondre aux conséquences économiques de la Covid-19 ». Concernant le secteur du spectacle vivant et de la musique enregistrée, ce sont 706 millions qui sont octroyés, dont un fonds doté de 10 millions d’euros uniquement pour les festivals annulés et un autre de 11,4 millions d’euros pour les opérateurs nationaux de la création.

Voici la liste de la répartition de cette aide selon les différents secteurs culturels :

  • 2,9 milliards mobilisés au travers de dispositifs de soutien comme l’activité partielle, les fonds de solidarité ou les exonérations de charges ;
  • 706 millions en faveur du spectacle vivant et de la musique enregistrée, dont un fonds doté de dix millions d’euros uniquement pour les festivals annulés et un autre de 11,4 millions d’euros pour les opérateurs nationaux de la création ;
  • 950 millions consacrés à la préservation des droits des artistes et techniciens du spectacle et de l’audiovisuel jusqu’au 31 août 2021 ;
  • 391 millions pour les arts visuels ;
  • 217 millions pour la chaîne du livre ;
  • 320 millions pour l’industrie du cinéma ;
  • 985 millions pour les médias et la communication et 666 millions pour la presse d’information politique et générale (ce qui ne concerne malheureusement votre fidèle serviteur qui ne rentre pas dans ces critères).

Une étude du ministère de la Culture

C’est une étude menée par le ministère de la Culture qui a servi de base pour la répartition de ces nouvelles aides financières. Celle-ci démontre notamment que l’évaluation de la chute du chiffre d’affaires du secteur culturel français sur l’année 2020 s’estime à 22,3 milliards d’euros de moins comparé à l’année 2019. Soit un écart de 25 % du à l’impact de la crise sanitaire.

C’est d’ailleurs le secteur du spectacle vivant qui en ressort le plus touché. Sa perte d’activité est évaluée à 4,2 milliards d’euros, soit -72% par rapport à l’année précédente.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant