Une free party de grande ampleur se déroule en ce moment en Lozère

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©Midi Libre/Elodie Bailly
Le 10.08.2020, à 13h11
02 MIN LI-
RE
©Midi Libre/Elodie Bailly
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©Midi Libre/Elodie Bailly
0 Partages
Hures-la-Parade, commune des Cévennes, voit affluer plusieurs milliers de teufeurs depuis ce samedi 8 août. Les organisateurs de ce multison ont investi un champ de brebis et les autorités dénoncent des comportements irresponsables.

Des sources sur place annoncent 10 000 à 20 000 personnes, la préfecture moins de 5 000. Le maire de la commune concernée parle, lui, de plus de 4 000 véhicules. Ce qui est sûr, c’est que la free party qui est actuellement en train de se tenir dans les Cévennes est énorme. La plus grosse depuis la fin du déconfinement, à tel point qu’elle pourrait s’apparenter à un véritable teknival. Les participants et organisateurs ont commencé à affluer dès ce samedi 8 août sur la commune de Hures-la-Parade en Lozère, alors que les rassemblements de plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu’à la fin du mois d’août au moins.

Lozère : une rave party sauvage est en cours sur le Causse Méjean, environ 2500 véhicules rassemblés

Plusieurs milliers de personnes sont actuellement rassemblées sur le Causse Méjean en Lozère pour une rave party. Une manifestation qui inquiète les services de l’Etat et fait monter la colère des agriculteurs. Plus d'informations : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/lozere/mende/lozere-rave-party-sauvage-est-cours-causse-mejean-environ-2500-vehicules-rassembles-1861334.html

Publiée par France 3 Occitanie sur Dimanche 9 août 2020

Le terrain sur lequel sont installés les teufeurs est normalement voué à accueillir les brebis. Ils ont pu accéder au lieu en coupant les barbelés des clôtures. L’événement, qui intervient en pleine période de sécheresse, provoque la colère des agriculteurs, désormais résignés à perdre leur pâturage. Le propriétaire du terrain explique d’ailleurs à RMC que « la récolte est quasiment perdue pour cette année ». La préfète de Lozère a été contactée par le Courrier Picard et dénonce des comportements irresponsables.

©FTV

L’évacuation des lieux ne peut être envisagée au vu du nombre de personne présentes actuellement — largement supérieur aux forces de l’ordre déployées. Le rassemblement est de plus prévu pour durer plusieurs jours. La gendarmerie est néanmoins présente sur place, avec la mise en place de barrages sur les accès au site dès 8 heure ce dimanche 9 août. Le but étant de restreindre le nombre de participants à 5 000 personnes. La Croix-Rouge est également mobilisée, vigilante aux risques de santé  et d’incendies qui pourraient découler des fortes chaleurs.

Le 15 août 2001 déjà, le lieu avait été le théâtre d’un énorme teknival qui avait rassemblé près de 15 000 personnes sur 120 hectares de terres agricoles. Depuis, ce genre d’événement n’est pas forcément vu d’un très bon œil par les habitants de la région.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant