Un documentaire sur la scène voguing parisienne va être projeté en avant-première à la Gaîté Lyrique

Écrit par Julie Radix
Le 26.06.2019, à 11h09
02 MIN LI-
RE
©Vice
Écrit par Julie Radix
Le 4 juillet, le documentaire Queer and Fier(ce) sera projeté à la Gaîté Lyrique pour célébrer l’ouverture du festival Loud & Proud. L’occasion de s’immerger dans l’univers du voguing et de la scène ballroom parisienne. 

Des danseurs de voguing aux tenues multicolores venus du monde entier, enflammant la piste lors du United States of Africa Ball Part II : les images sont inédites, capturées par les réalisatrices du documentaire Queer and Fier(ce). Produit par Viceland – la chaîne TV de Vice – le film sera présenté en avant-première dans l’Auditorium de la Gaîté Lyrique le 4 juillet prochain, à l’occasion du festival Loud and Proud. Pour ceux qui ne pourraient pas se rendre à la projection, il sera également diffusé sur Viceland le 4 juillet à partir de 23h.

Produit par Viceland, la chaîne vidéo de Vice, l’œuvre de 52 minutes nous plonge dans le quotidien de plusieurs figures de la scène ballroom parisienne, dont le DJ Kiddy Smile. Tous d’origine immigrée et/ou issus de la communauté LGBTQI+, ces personnalités singulières utilisent la danse et l’esthétique du voguing pour s’émanciper, s’affirmer et s’approprier leur identité face aux discriminations raciales et homophobes.

Le documentaire a d’ailleurs été réalisé juste après le scandale provoqué par leur performance lors de la Garden Party de l’Élysée en 2018, où Kiddy Smile arborait fièrement un tee-shirt mentionnant l’inscription “Fils d’immigrés, noir et pédé. « En tant qu’afro-américaines ayant des origines en Jamaïque et au Nigéria, les histoires liées à l’immigration et à l’affirmation de soi sont des sujets qui nous touchent », expliquent Giselle Bailey et Nneka Onuorah, les réalisatrices du film, « nous voulions participer à la conversation de l’histoire africaine en France ».

   À lire également
Pourquoi en 1989 le voguing était une vraie bulle de liberté dans un New-York “extrêmement rude”

Un documentaire à dimension engagée donc, à l’image du festival Loud and Proud dont il fait l’ouverture. Créé en 2017, l’évènement questionne chaque année la représentation et la visibilité des femmes et des minorités sexuelles dans la culture. Du 4 au 7 juillet, il est l’occasion de rencontres, projections, ateliers et performances musicales qui célèbrent la communauté queer. 

Les informations et la billetterie sont à retrouver sur le site Internet du festival Loud & Proud et sur la page Facebook de l’évènement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant