Un artiste japonais a inventé une manière de faire de la techno en s’en battant les c*******

Écrit par Lucas Javelle
Le 18.07.2017, à 14h35
02 MIN LI-
RE
©DR
Écrit par Lucas Javelle
Vous êtes le genre de personne qui n’hésite pas à s’improviser percussionniste en soirée, juste en tapant avec vos mains sur vos cuisses ? Vous voudriez faire de cette passion un véritable moteur de production musicale ? Vous n’êtes pas seul. Un jeune musicien japonais a réalisé vos rêves les plus fous, et a inventé le Banggos, un étrange appareil connecté qui se met… Dans votre pantalon.

Un objet farfelu, qui se glisse directement au niveau du pelvis, sur lequel vous pouvez taper et qui sort du signal MIDI en Wi-Fi… Quasiment indescriptible et difficile à comprendre avec de simples mots, autant que vous le voyiez par vous-même :

Vous n’aurez clairement pas l’allure fashion et dernier cri avec un tel pantalon (ou short, au choix), mais vous aurez le rythme à portée de main ! Relié en Wi-Fi à un iPhone ou un Mac, le Banggos a son application dédiée sur iOS, qui vous permet de tester et prédéfinir le son que vous souhaitez diffuser. Un câble auxiliaire devrait être présent sur les futurs modèles, pour relier l’appareil à des enceintes. Disponible avec un plugin Max, vous pourrez également enregistrer vos sessions de percussion directement sur Ableton via Max for Live.

Le projet est né dans la tête de kaoringMachine, musicien et chanteur japonais, sous le nom « Electric Sexy Drum Pants » (sic). Pour réaliser son rêve, et peut-être le vôtre aussi, le jeune homme a besoin de fonds, et a créé un Kickstarter pour récolter les 5000 $ nécessaires à la conception à plus grande échelle du Banggos.

Si l’idée vous intéresse, ou que vous êtes tout simplement curieux, on vous invite à vous rendre sur la page de financement du Banggos, où vous retrouverez encore plus de détails sur cette invention saugrenue.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant