Un album électronique réalisé à partir de sons d’animaux marins va bientôt sortir

Écrit par Antoine Gailhanou
Photo de couverture : ©D.R.
Le 02.05.2019, à 18h13
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Antoine Gailhanou
Photo de couverture : ©D.R.
À l’occasion d’une expédition dans le Pacifique Sud mêlant artistes et scientifiques, le chanteur Jonsi et le plasticien Carl Michael Von Hausswolff ont enregistré la matière d’un projet musical expérimental : Dark Morph. Les sons de crevettes, baleines à bosse ou oiseaux marins ont été retravaillés pour un album drone, mais aussi une installation audio.


Jonsi, le chanteur et guitariste du groupe de post-rock islandais Sigur Rós et le plasticien suédois Carl Michael von Hausswolff se sont associés pour sortir un album basé sur des field recordings. Les deux artistes ont enregistré de nombreux sons lors de leur résidence sur le bateau Dardanella pour la TBA21 Academy. Ce dernier est un programme lancé par Francesca Thyssen-Bornemisza (descendante des fameux collectionneurs d’art) visant à réunir artistes et scientifiques pour aboutir à une meilleure compréhension des océans. Ce projet, mû par une sensibilité environnementale, donne régulièrement lieu à des expéditions dans le monde entier, aboutissant à des découvertes scientifiques, mais aussi des performances et expositions.

Jonsi et Von Hauswolff ont ainsi embarqué l’été dernier dans le Pacifique Sud. Ils ont ainsi enregistré les cris de baleines à bosse au Tonga, les bruissements des crevettes dans la mer, ou encore des chauve-souris et différents oiseaux au Fidji, dont la variante ombrageuse de l’aigrette sacrée. C’est le nom anglais de cette dernière qui donne son nom au duo, ainsi qu’à l’album : Dark Morph. Les deux artistes ont ensuite manipulé ces sons, en tirant des drones sur lesquels Jonsi a tenté de produire des mélodies, et ce uniquement à partir des enregistrements pris depuis le bateau. Ils n’ont pas hésité à s’éloigner totalement de la source sonore, plongeant l’auditeur dans une ambiance mystérieuse et sombre. Le produit de cette démarche est à paraître le 10 mai sur Krunk, label fondé par Jonsi, pour la version digitale, et Vinyl Factory pour la version vinyle. Un premier extrait, Yaka Balo, est disponible à l’écoute ci-dessous.


   À lire également
Molecule donne ses conseils pour enregistrer un album dans des conditions extrêmes



Par ailleurs, à la sortie du disque, Jonsi et Von Hauswolff joueront des extraits du disque en live à la Biennale de Venise, et présenteront par ailleurs une installation sonore en 8.1 dérivée du disque The So(ng)qe/Tovuto Kyrrahafið Sound Field (le nom croise fidjien et islandais). Basée à l’Ocean Space de Venise, ce dernier mettra à l’honneur la variété et la richesse des sons produits par les milliers d’espèces animales et végétales des océans.

De son côté, Jonsi s’apprête à partir en tournée avec son compagnon Alex Somers pour célébrer les dix ans de leur disque The Riceboy Sleeps.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant