Un aérodrome va recevoir les ténors de l’électro-pop française pour 3 jours de festival

Écrit par Julie Radix
Photo de couverture : ©D.R
Le 27.06.2019, à 11h37
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Julie Radix
Photo de couverture : ©D.R
Le festival des musiques indépendantes Check in Party va investir du 22 au 24 août l’aérodrome de Guéret à Saint-Laurent, en Nouvelle-Aquitaine. Étienne de Crécy, The Blaze, Jeanne Added … Pour cette première édition la programmation est de haute volée, et se tourne largement vers la scène électronique française. 


Une piste de décollage de 850 mètres de long, réunissant 31 artistes issus de multiples horizons musicaux. Du 22 au 24 août, le festival des musiques indépendantes Check in Party pose ses valises à l’aérodrome de Guéret à Saint-Laurent, en Nouvelle-Aquitaine. Et pour cette première édition, la programmation concoctée par l’association “Terre du Milieu” se veut éclectique et sophistiquée, offrant la part belle à la scène pop et électronique hexagonale. « Il existe depuis quelques années une vague électro-pop à la française qui s’affirme », explique Sébastien Chevrier, programmateur du festival, « les artistes qui l’incarnent revisitent la variété en la rendant festive et actuelle ». 

Parmi les représentants de l’électro tricolore, d’incontournables figures se produiront sur les trois scènes distinctes de l’évènement. Le “Wall of Sound” Stage accueillera en effet le parrain de la french touch Étienne de Crécy, qui donnera une représentation de son nouveau live Space Echo. En haut de l’affiche également, le duo The Blaze et son habituelle performance électro vaporeuse et hypnotique, « union parfaite entre musique et image » selon le programmateur. Les festivaliers auront ensuite l’occasion d’entendre la voix élastique de Jeanne Added et ses chansons aux mélodies fortes teintées d’électronique, puis de s’immerger dans l’univers électro-pop psychédélique de Flavien Berger. 

Aux côtés de ces grands noms de l’électronique française, le festival met aussi en avant des producteurs qui réinventent le genre. « La singularité du propos, la forme et la qualité des prestations sont des éléments qui guident nos choix », justifie Stéphane Chevrier. Ainsi, le duo Oktober Lieber plongera le public dans son ambiance sombre, entre techno et images abstraites alors que l’artiste décalé Ouai Stéphane l’intriguera par son électro house déroutante.

Si l’électro occupe une part importante de la programmation, d’autres artistes tels que Clara Luciani, The Inspector CluzoLa Colonie de Vacances où les turcs d’Altin Gün sont à l’affiche. Ainsi, tout le monde pourra y trouver son compte.

Les informations et la billetterie sont à retrouver sur le site Internet du festival et sur la page Facebook de l’évènement. 

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant