Tsugi lance son festival en ligne et fait jouer des artistes tous les jours jusqu’à la fin du confinement

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©Facebook
Le 23.03.2020, à 16h56
02 MIN LI-
RE
©Facebook
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©Facebook
En partenariat
avec
0 Partages
Cette semaine, Tsugi lance son festival de musique en ligne : le Maison Tsugi Festival. Sans aucune date de fin pour le moment, il se poursuivra jusqu’à ce que l’on puisse enfin retourner faire la fête hors de chez nous.

Ce lundi 23 mars, Tsugi lance son festival de musique à écouter en ligne. Tous les jours, à 15h, un artiste différent sera retransmis sur la page Facebook du mensuel et sur Tsugi Radio. L’initiative vient s’ajouter à une pléiades d’actions similaires qui ont vu le jour depuis le début du confinement. Sur Internet, les lives se multiplient, ainsi que les streams d’artistes qui mixent depuis chez eux. Beaucoup donnent des rendez-vous 2.0 à leurs fans, eux aussi cloîtrés chez eux. Une façon pour la scène électronique de ne pas se laisser mourir et de continuer à faire vibrer les cœurs dans cette période troublée où il n’est plus possible de partager physiquement un dancefloor.

« On-ne-sait-pas-combien-de-temps »

Ce festival durera « on-ne-sait-pas-combien-de-temps » précise l’équipe de Tsugi sur sa page Facebook. Les artistes seront retransmis en Facebook live ou auront enregistré au préalable des compositions inédites depuis chez eux. La succession musicale a déjà commencé avec la française Maud Geffray de Scratch Massive, en opening ce lundi 23 mars à 15h. Une liste exhaustive avec une trentaine de noms a déjà été dévoilée sur le site Internet de Tsugi : mardi, ce sera au tour de Louisahhh avec sa techno aux inspirations punk, on retrouvera ensuite le suédois Peder Mannerfelt, Canblaster du groupe Club Cheval, Jon Beige, le belge DC Salas et enfin Joseph Schiano Do Lombo.

Et ce n’est pas tout. Parmi les artistes qui ont déjà répondu présent, le français Arnaud Rebotini, le collectif Camion Bazar, Djedjotronic, Yuksek et bien d’autres. De quoi rester connecté à la scène musicale pendant cette accalmie.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant