À écouter : 1H de zouk, cumbia, italo disco et boogie par la Brésilienne Bárbara Boeing

Photo de couverture : ©Amanda Lavorato
Le 23.11.2021, à 12h23
02 MIN LI-
RE
©Amanda Lavorato
Photo de couverture : ©Amanda Lavorato
0 Partages
Au tour de l’une des artistes les plus respectées du Brésil de s’emparer de l’exercice du Trax Mix avec plus d’une heure de set hyper chaleureux et solaire qui feront assurément bouger les hanches de tout le monde.

Prêts au décollage ? L’une des figures de proue de la scène électronique indépendante brésilienne, Bárbara Boeing, prend les commandes du cockpit et embarque pour plus d’une heure de set radieux et solaire. DJ et diggueuse chevronnée, la Brésilienne est également fondatrice et résidente des soirées Alter Disco, désormais synonymes de liberté d’expression et de progrès social et culturel. Passée derrière les platines de clubs, festivals ou radios tels que Lente Kabinet, Lux Frágil, Nuits sonores, Red Light Radio… l’artiste a répandu ses ondes sur les dancefloors du monde entier et y est unanimement respectée.

Que souhaites-tu exprimer à travers ce mix ?

Les podcasts en général sont toujours quelque chose de très intime et expriment habituellement ma situation actuelle dans la vie. Pour celui-ci, je profitais enfin de ma nouvelle maison (je viens de déménager à Milan) après un mois mouvementé et j’ai pu me détendre, apprécier le moment présent et commencer à m’intégrer dans ma nouvelle vie. Je dirais que l’on peut s’attendre à une humeur facile à vivre et de bon cœur.

Dans quelles conditions a-t-il été enregistré ?

Il a été enregistré dans le salon de mon nouvel appartement et l’installation comprend 2 Pioneer 700 XDJ (matériel de poche, parfait pour voyager avec…), une table de mixage Pioneer DJM – 900 et aussi une nouvelle platine Technics-MK7 que je viens d’acheter et qui a déjà survécu à deux déménagements. C’est un peu difficile de déménager avec du matériel et des disques, mais tout s’est bien passé. Pour les enceintes, j’en utilise une qui est venue assemblée à la maison, qui n’est pas très solide mais qui est un bon substitut jusqu’à ce que j’en achète une nouvelle ici.

Quelles influences ou scènes voulais-tu représenter ici ?

Ma musique va partout en termes de genres, donc aucune scène spécifique ne peut être la bonne réponse à cette question. Cependant, quand je l’ai écouté après l’enregistrement, j’ai senti qu’il pourrait être un bon échauffement pour un festival diurne. Mais évidemment, si on veut étiqueter un peu, c’est une grande soupe d’axé, de zouk, de synth pop brésilienne, de french boogie, d’italo disco, de cumbia et autres…

Quel serait l’endroit idéal pour l’écouter ?

Se réveiller chez soi par un dimanche matin facile… pas de chaussures, encore en pyjama, le temps de quelques musiques confortables pour bien commencer la journée. La gueule de bois est également permise pour ce set, il peut servir de décompresseur pendant le week-end.

Tracklist

  1. Araketu – Beleza Latina
  2. Desolation – DJ Tracksuit edit
  3. Gary Low – Equador (instrumental)
  4. Lucia Soledad – Viejecita (House Mix)
  5. Cecilia Noah – Yokomoyokele
  6. Marchella Mah – I’m Yours maybe
  7. Mr Fantasy- Lee Marrow
  8. El Latino Man
  9. Livre para Viver – Guilherme Arantes
  10. Santa Belgica – Ray Coumix Mix
  11. São Paulo High Society
  12. Landro & Co – Belo e Sambar (Dub version)
  13. xxx
  14. Regularfantasy – Believe That
  15. I wanna Dance with Numbers – Whitney Houston vs. Kraftwerk
0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant