TRAX.142 HOUZ’MON

Écrit par Trax Magazine
Le 02.04.2015, à 19h08
02 MIN LI-
RE
Écrit par Trax Magazine
Au cœur de la banlieue sud de Chicago se cache l’initiateur du beat acid, du mélange des genres et de l’amour atomisé, Rickey Houz’Mon, digne représentant de la Ghetto house depuis le début des 90’s. Avant d’entamer une tournée européenne cet été, celui qu’on appelle le “Godfather de la Ghetto House” a offert à Trax un mix exclusif.

Trop méconnu au regard de l’énergie qu’il déploie depuis 30 ans pour propager ses rythmiques acides des warehouses de Chicago aux clubs dantesques de Tokyo, Houz’Mon a posé les bases d’un genre libre à la brutalité salutaire : “La Ghetto Houz mélange tous les styles, house, hiphouse, techno ou encore électro acide pour, au final, délivrer un message universel : fais la fête comme tu l’entends ! “, affirme Rickey. Pas étonnant que ce soit en ressentant la puissance festive de la Factory de Chicago (où il jouait dès 1986) que Houz’Mon a voulu passer la vitesse supérieure et pousser la danse à son paroxysme de transe en accélérant le rythme : “Les kids devenaient complètement fous, ils sautaient partout, dansaient le footwork et le twerk, j’adorais ça !“, ajoute-t-il.

Houzmon

Cette musique, d’abord qualifiée de Factory Style, se cristallise à la sortie de son premier EP sur DJ International, Halloween House, en 1988Houz’Mon commence à créer ce genre en tapotant ses machines dont la Roland TR-808, sa TB 303 et son Akai S900 qui participeront à la fixation de cette teinte sonore acide si spécifique à la Ghetto House. Cousin du célèbre Lil Louis et de Cei Bei, Houz’ Mon progresse à mesure qu’il s’échappe de son quotidien plombé et monte son premier label en 1993, Beat Boys Records, d’où sortiront des classiques d’Acid House tels que Houz’Mon (baptême de la Ghetto Houz), Acids Warp ou encore Fear the World.

Son extrême générosité l’amènera dans les Dj booth du monde entier d’où il dynamite son public sans relâche. Toujours à la manoeuvre, il sortira sur de prestigieux labels comme Trax Records ou Dance Mania tout en continuant de semer ses graines aigre-douces qui donneront vie à de florissants labels comme Orchid Records ou Hard West Entertainement.

Acid authentique

Ce genre s’étant internationalisé rapidement, Houz’Mon reste sur tous les fronts. Après avoir sorti Evolutions, une compilation authentique, retrospective de ses collaborations passées et des sons qui l’ont influencés, Houz’Mon s’apprête à collaborer avec Steve Arrington (chanteur de Slave), se prépare à ouvrir un nouveau label avec des gars à Glasgow et compose déjà son prochain EP au titre révélateur Ghetto Acid. En top d’article, un avant-goût de ce que vous pourriez entendre cet été lors de son passage en France à l’occasion de son “Ghetto Acid Tour”. 

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant