Tout comprendre sur les ZUT, les Zones d’Urgence Temporaires Artistiques à La Villette cet été

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©E.RICHARD
Le 11.06.2021, à 14h41
03 MIN LI-
RE
©E.RICHARD
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©E.RICHARD
Du 18 juin au 19 septembre, Technopol et La Villette s’associent autour des ZUT – Zone d’Urgence Temporaire Artistique. Imaginés comme un sas de décompression avant une rentrée incertaine, ces lieux comptent célébrer la culture dignement durant tout l’été, dans toute la France. En route vers le futur.

On le sait, le monde de la culture s’est rarement aussi mal porté que cette année. Entre fermetures et déprogrammations, les lieux comme les artistes s’impatientent. C’est ce désir d’après qui a donné vie au projet de ZUT, Zone d’Urgence Temporaire Artistique. Derrière ces trois lettres réside un mouvement de pensée datant du XIXème siècle, quand Arthur Rimbaud et Paul Verlaine se réunissaient lors de sessions d’inventions artistiques. Impulsées par les zudistes, elles étaient largement ouvertes aux expérimentations poétiques et utopiques.

Soutenir les scènes françaises

« Quand on a imaginé le projet, on n’avait pas connaissance de ce mouvement », rit Tommy Vaudecrane, président de Technopol. « Ce sont les membres de La Villette, au moment où ont leur a parlé du projet, qui nous on raconté ça. » Pourtant, c’est de cette foisonnante époque dont se sont inspirées les deux entités pour imaginer ces oasis éphémères. « En plus, si vous tapez sur Google Image “mouvement zudiste”, vous tombez sur des affiches peintes à l’époque qui ressemblent vraiment à des flyers de rave underground. Tout fait sens. »

À ce propos, parlons fête. Lors des week-ends des 18-20 et 26-27 juin, les lives seront gratuits à la Villette (entre le Périphérique et la Prairie du Triangle) et au Centre Pompidou. Les sublimes Maud Geffray et Laure Brisa joueront en live la fameuse œuvre en 360° de la moitié de Scratch Massive A Tribute to Philip Glass. Pour la suite, RAG, Low Jack, Tryphème, Calling Marian ou encore Simo Cell et Abdullah Miniawy nous donnent rendez-vous lors de ces deux week-end d’ouverture.

Mais comment fonctionnent-elles, exactement ces ZUT soutenues par le Ministère de la Culture ? « Il faut savoir que les évènements sont gratuits à la Villette », explique la tête de l’association. « Une large partie de la programmation est réservée aux musiques électroniques avec de grosses fêtes, mais aussi des concerts et des spectacles un peu partout. Pour ce faire, on s’est engagé·e·s autour de valeurs fortes. »

Le but, c’est que le plus de personnes possibles s’emparent des ZUT et créent un mouvement national.

Tommy Vaudecrane, président de Technopol

Et après ?

En effet, les ZUT reposent sur quatre piliers, que tous les partenaires doivent honorer : respect des contraintes sanitaires, rémunération juste des artistes, parité/mixité et équité salariale, et enfin, réduction de l’empreinte carbone. Un projet ambitieux donc, entrainé par une philosophie se saisissant d’enjeux actuels.

Tels que l’étaient les salons où se rejoignaient Rimbaud et Verlaine, les ZUT sont un véritable laboratoire expérimental. Sauf que 200 ans plus tard, on ne fabule pas sur des poésies (quoique), mais on expérimente la fête d’après. Tommy Vaudecrane confirme : « L’idée n’est pas de dire : ça y est on reprend les line-ups aux grosses têtes d’affiche qui viennent en avion le matin puis qui repartent le soir », dit-il. « On ne veut plus non plus que les petits noms se contentent de ne jouer qu’en warm up, faute de mieux. Enfin, on n’a plus envie de s’ambiancer sur des musiques de garçons blancs qui s’enchaînent derrière les platines. Tout ça, pour nous aujourd’hui, ça n’a plus de sens. On espère qu’il restera après cet été des engagements de diversité, d’inclusion et de respect de l’environnement », conclut-il. 

Liste non exhaustive des lieux partenaires :

  • TAP – Théâtre Auditorium POITIERS
  • Le Lieu Unique NANTES
  • Ballet du Nord – Centre Chorégraphique National ROUBAIX
  • Les Subsistances LYON
  • Ballet national de Marseille MARSEILLE
  • Regarts TOULOUSE
  • L’Artchipel, scène nationale de GUADELOUPE
  • La Laiterie STRASBOURG
  • La Halle tropisme MONTPELLIER
  • Les Vivres de l’Art BORDEAUX
  • Jardin Electronique LILLE
  • Bonlieu Scène nationale ANNECY
  • La Filature, Scène nationale MULHOUSE
  • Langueux Jardin SAINT BRIEUC
  • 3bisF AIX-EN-PROVENCE

Du 18 juin au 19 septembre, ces salles de spectacle et autres lieux se pareront ainsi des ZUT. Les évènements du mois de juin accueilleront des publics assis sur des transats, tandis que ceux du mois de juillet se feront debout (enfin!). Toutes les informations sont à retrouver sur les sites internet de Technopol et La Villette. Pour les actus et des contenus exclusifs, direction le hashtag ##ZUTartistique ainsi que les comptes Instagram, Twitter et Facebook des ZUT.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant