Top 10 des genres électroniques Spotify dont vous n’aviez sûrement jamais entendu parler

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©Chris Ratcliffe
Le 04.12.2020, à 10h52
04 MIN LI-
RE
©Chris Ratcliffe
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©Chris Ratcliffe
0 Partages
A l’occasion du fameux Wrapped 2020 de Spotify qui permet à ses utilisateurs de découvrir en détail leurs habitudes musicales de l’année, Trax a fait un classement des 10 genres de musique électronique inconnus les plus fascinants que l’on a pu découvrir grâce au site de streaming, entre nintendocore, vaporwave et aggrotech.

Alors qu’hier, Spotify partageait à ses utilisateurs les statistiques des artistes, titres, genres et podcasts qu’ils avaient le plus écouté en 2020, et que ces mêmes utilisateurs publiaient leurs résultats avec entrain sur les réseaux sociaux, certains se sont découverts adeptes de styles musicaux qu’ils ne connaissaient pas. Parmi la liste des genres les plus écoutés, certains noms étranges et surprenants surviennent, à l’image du vegan straight edge, un style de métal et de punk hardcore réservé aux adeptes du véganisme et d’une vie sans drogue, ou bien du martial industrial, un style de popfolk européen lié aux marches militaires.

Avec plus de 5 000 styles de musique répertoriés, Spotify a mis un nom sur une multitude de micro-genres passionnants, notamment du côté de la musique électronique. Pour l’occasion, Trax a dressé la liste des 10 genres de musique les plus étranges rencontré sur la fameuse application de streaming.

1.Escape
Room

Majoritairement féminin, l’escape room est un mélange quasi-indescriptible d’electropop, r&b alternatif, trap expérimentale et hip hop LGTBQ+. Apparu sur le site pour la première fois en 2016, c’est Glenn Mcdonald, le data alchemist de Spotify qui a nommé ce genre lui-même : « J’ai pensé à “escape room“ tant dans le sens de s’échapper d’un piège, que dans l’idée d’excitation, de résolution d’énigmes et d’espace intérieur liée à l’activité physique même de l’escape room ». Selon Every Noise, c’est tout de même le 161ème genre le plus écouté au monde (sur 5071), juste après le worship et avant le hardcore hip hop.

Artistes liés au genre : Kaytranada, Aphex Twin, FKA Twigs, Shygirl, M.I.A., Mykki Blanco, Arca, Princess Nokia, Coucou Chloe..

2.Float
House

La float house, ce sont des mélodies un peu vaporeuses, aux influences lo-fi, deep house, minimale, soul et disco. Des morceaux qui prennent leur temps et qui, comme son nom l’indique, font doucement flotter.

Artistes liés au genre : Floating Points, Peggy Gou, Actress, Octo Octa, Leon Vynehall, DJ Python, Overmono, Skee Mask

3.Discofox

La discofox trouve ses origines dans la musique d’Europe centrale et du nord. Très liée à la musique populaire du schlagger, en une version plus club, elle a de fortes influences germaniques et slaves et propose des sonorités eurodance, pop et techno-disco. Un mélange joyeux entre Eurovision, Oktoberfest et le boy band O-Zone.

Artistes liés au genre (pour les connaisseurs) : Lorenz Büffel, Tommy Fischer, Allessa, Rosanna Rocci, DJ Mox, Anna-Maria Zimmermann…

4.Aggrotech

Si vous cherchiez le juste milieu entre trance russe, électro industrielle, métal allemand et techno hardcore, c’est ici. Parfait pour un réveil en douceur.

Artistes liés au genre : Die Sektor, FabrikC, X-RX, Combichrist, Suicide Commando, Velvet Acid Christ…

5.Deconstructed
club

Musique de club expérimentale aussi appelée post-club, la deconstructed club est une sorte d’escape room (voir plus haut), plus dark et plus industrielle. On y trouve des influences britanniques et nordiques ainsi que des sonorités hyperpop et ambient. Et pour ceux que ça intéresse, on ne saurait que trop vous recommander cette série d’articles publiée par Musique Journal sur le sujet.

Artistes liés au genre : Oklou, Arca, SOPHIE, Sega Bodega, Actress, Nídia, DÆMON, Eartheater…

6.Nintendocore

Celui-ci parle de lui-même : le nintendocore, c’est de la musique de jeux vidéo. Mais pas que : avec de fortes influences métal chinoises, turques et coréennes, c’est un mix intéressant à la croisée entre chiptune, hardcore, rock espagnol, post-punk allemand et grunge brésilien. Sûrement le genre le plus international de Spotify.

Artistes liés au genre : Crystal Castles, Enter Shikari, I See Stars, I Set My Friends on Fire, Anamanaguchi, I Fight Dragons…

7.Art
pop

Sur une touche plus douce, la art pop est un joli mélange varié entre escape room (vous avez la référence maintenant), pop, folk et indie rock, avec des influences chill wave et ambient. Cette année, c’était le 107ème genre le plus écouté au monde.

Artistes liés au genre : Björk, Oneohtrix Point Never, Róisín Murphy, Soko, Lykke Li, Deerhunter, Animal Collective, Lana Del Rey, Chet Faker…

8.Brostep

Le brostep est une version « américanisée » de la dubstep, avec des sonorités plus robotiques et accélérées, et des influences trap et EDM.

Artistes liés au genre : Skrillex, Rusko, Flux Pavilion, Borgore, Cookie Monsta, Knife Party, Marshmello…

9.Vaporwave

Mélodies légères, aériennes et pleines de funk, les sons de la vaporwave trouvent leur source dans la musique expérimentale chinoise, japonaise et britannique. Le genre est également influencé par la pop, l’indie rock et on y retrouve même un peu de trap.

Artistes liés au genre : Night Tempo, Desired, Machine Girl, Lucy in Disguise, CYBEREALITYライフ, George Clanton, ESPRIT 空想…

10.Destroy
techno

Également appelée “future techno“, la destroy techno est un autre genre musical nommé par les soins de Spotify. Assez vaste, elle regroupe tant la techno allemande que la dubstep, la house française, la disco ou la musique électronique danoise et slovène.

Artistes liés au genre : Brodinksi, Boys Noize, Gesaffelstein, Louisahhh, Les Petits Pilous, Duke Dumont…

L’intégralité des genres musicaux répertoriés sur Spotify est disponible sur le site Every Noise.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant