À écouter : Jon Beige signe 1h45 de mix “acid weirdo ravy house”, et c’est exactement ce qu’il nous fallait

Photo de couverture : ©DR
Le 13.12.2022, à 15h38
04 MIN LI-
RE
©DR
Photo de couverture : ©DR
0 Partages
Fin DJ, digger et producteur, le Parisien Jon Beige nous fait cadeau d’un mix explosif tout en altitude et plein d’adrénaline.

La ville lumière attire toutes sortes de papillons de nuit. Quand Jon Beige quitte sa terre niçoise natale pour s’expatrier dans la capitale il y a quelques années, il emporte sous ses ailes un bagage bien rempli : une culture musicale ultra riche, une curiosité sans fin, une clé usb saturée de sons et un premier EP signé sur le label Evrlst.Inc qui déploie 2 titres à la frontière de la proto-techno glaciale et de la cold wave ténébreuse. Bienvenue à Paris. C’est ici que le producteur affinera ses talents de producteur en produisant en 2020 et en 2021 deux nouvelles sorties sur l’excellent label Global Warming Records, qui le pousse vers des sonorités toujours plus hypnotiques et psychédéliques, mélancoliques et méditatives.

Outre la production, Jon Beige assure dans l’art de la selecta. Ses goûts éclectiques et sa sensibilité fine s’expriment par des mixes aiguisés mêlant tubes incontournables et trouvailles de meilleur goût. Classiques de rap, bangers techno, pépites experimentales, délices folk, solos de saxophone 🎷… Jon touche à tout et le fait très bien. Qu’il officie derrière les platines d’un bar de quartier, d’un club underground, ou encore de notre chère antenne Rinse France où il occupe une résidence, ses sets sont toujours construits avec grand soin sur le fil rouge d’une narration, d’une thématique, ou simplement du bon goût et du fun. Mention spéciale à sa dernière émission Rinse “Healing Music 2” dont la sélection ambient et downtempo soulage parfaitement les maux de l’hiver.

Aujourd’hui, Beige signe pour Trax un mix haut en couleurs et en énergie, qui appelle à l’euphorie à grands coups de bangers trance, house et acid sans jamais tomber dans la facilité. Bravo boss.

Comment ça va aujourd’hui ?

Super bien, j’ai un Trax Mix qui sort !

Comment tu t’occupes en ce moment ?

J’écoute pas mal de musique, afin notamment d’alimenter ma playlist hebdomadaire Weirdies Radar avec de chouettes nouveautés, un peu comme la playlist Refresh de Trax mais en mieux (😘). Je parviens à faire un peu de sport, à lire. En revanche ça fait quelques mois que je n’ai pas touché à mes productions, mais j’ai prévu de m’y remettre après les fêtes.

Des projets en cours ? Des actus ou sorties à venir ?

J’ai un EP de deux morceaux qui doit sortir dans très peu de temps sur Records With Attitude. Ça s’appelle Gatorade Vol.1, et on parle déjà d’en faire d’autres avec Mouloud. Sinon, on a bien envie de sortir des nouvelles choses sur Global Warming avec mon cher Malcolm. Je travaille aussi sur un autre gros projet, qui concerne toujours la musique, mais sous un autre angle que la production ou le DJing. 

Tu peux nous parler de ce mix que tu as fait pour nous?

J’ai pal mal hésité sur la direction que j’allais donner à la sélection. Je voulais initialement concocté quelque chose de très alambiqué à 100/200 BPM, mega futur ghetto half-step polyrythmique leftfield 8K lo-fi. J’ai finalement préféré la deuxième idée, jouer de la musique que j’aimerais entendre en soirée en ce moment, le tout à un tempo un peu plus « classique ». J’aime bien les choses extrêmes, mais ces jours-ci c’est un peu la foire, je peine à entendre des sets qui ne soient ni violents ni ennuyeux.

Je voulais que le mix évoque une euphorie qu’on peut retrouver dans l’imaginaire de la musique club des années 90 (il y en a beaucoup au debut d’ailleurs), et que ça s’accélère sur la fin, en incluant des tracks plus modernes, tout en évitant l’overdose de breaks ou les sonorités trop violentes. Il y a là des morceaux qui sont des gros classiques pour moi, et d’autres que j’ai beaucoup écouté ces derniers mois. J’ai d’ailleurs constaté que la plupart se trouvent également dans la playlist dont je me sert pour aller courir, parce qu’ils apportent tous selon moi ce microdosing d’adrenaline. C’est probablement proche d’un set que je jouerais en fin de soirée, dynamique sans violence, surprenant sans excès, moderne sans être trop expérimental. 

Pour celles et ceux qui te découvrent aujourd’hui, comment décrirais-tu ton univers et le(s) style(s) de musique que tu joues? 

Justement, quand j’ai commencé à penser à la préparation de ce mix, je me suis dit que ce serait l’occasion de composer quelque chose qui me ressemble vraiment. Cependant j’ai trouvé difficile de répondre à cette question. Ce que je joue varie énormément en fonction du lieu et de l’audience. Ce qui est certain, c’est que j’aime les surprises, passer d’un univers à un autre. J’essaye autant que possible de proposer des choses qui sortent de l’ordinaire. Un peu par esprit de contradiction pure, j’ai souvent envie de jouer l’opposé de ce qui se fait en ce moment. 

Dans quelles conditions a-t-il été enregistré ?

Rien de fou, chez moi avec Traktor et un contrôleur. 

Où pourra-t-on te voir jouer prochainement? 

Sur Winamax.

Tracklist

  1. Patrick Michael Mullins – Please Recycle
  2. The Golden Palominos – Belfast
  3. Amorphous Androgynous – Swab
  4. Principles Of Geometry – Hummerican
  5. Spectrum – Spectral
  6. Biosphere – The Fairy Tale
  7. Eomac – Falling Through The Cracks
  8. Kenchiro Fukui – Street
  9. Prolaps – Tricked By The Light
  10. Small Crab – Bengal Spice
  11. Boom Generation – Straight Out Of The Cockpit (Hype Mix)
  12. Man Mith Magic – Velasquez Stage
  13. Tom Carruthers – Cyclone
  14. Paramida – Space Ride
  15. SCNTST – Opus Quod Acidum
  16. Proxy – Decoy
  17. Blake Baxter – One More Time (Acid Mix)
  18. Univac – Atoms Complot
  19. Lando – Gather Round
  20. Prince de Takicardie – Jam’on’acid (House Mix)
  21. Peyote Dreams – State Of Mind (Slack Mix) (Alex Kassian’s Dream State)
  22. Repetentes 2008 – Jornada Dos Faniquitos
  23. Beat Dominator – Pump This Bass
  24. Surkin – Ghetto Obsession 2006
  25. SebastiAn – Smoking Kills
  26. Yoshinori Hayashi – Shut Up
  27. Vee – Aether (Prostitutes Reduced Mix)
  28. Binary Operator – Dial Your Operator
  29. Model Home – Done From Love
  30. Villager – Rave Bender
  31. Jurango – Flourine Mink
  32. DJ ADHD – Wobble
  33. Loopchasers – A World Of Swirls (2022 Mix)
  34. Daze – Whiplash
  35. Raff – The Don’t Wanna See Us
  36. Jon Beige – Accelegator
  37. Skee Mask – Breathing Method
  38. Pangaea – Still Flowing Water
  39. Hedgehog Affair – The Pipe
0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant