Sziget : Le plus grand festival d’Europe promet une édition plus engagée que jamais

Écrit par Julie Radix
Le 12.07.2019, à 16h10
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Julie Radix
Du 7 au 13 août prochain, l’immense Sziget Festival revient s’installer sur l’île d’Obuda, au centre de Budapest. Une 27ème édition placée sous le signe de la tolérance et de l’ouverture, qui s’engage fermement pour le respect de l’environnement et la lutte contre les discriminations.

Le Sziget, plus grand festival d’Europe qui se tient chaque année au coeur de Budapest, sur l’île d’Obuda, investira de nouveau la capitale hongroise du 7 au 13 août prochain. Et pour sa 27ème édition, le festival intensifie sa dimension engagée, aussi bien sur le plan social qu’environnemental. 

Fort d’un rayonnement culturel important et d’une programmation internationale de renom, l’événement nommé maintes fois « meilleur festival d’Europe » mise en effet sur sa popularité pour sensibiliser les 550 000 visiteurs venus du monde entier. L’environnement est ainsi placé au cœur de l’organisation du festival: interdiction des sacs poubelles, laboratoire de compost, campagnes de recyclage intensives… les initiatives sont nombreuses, complétées par l’invitation de plusieurs activistes, ou encore par la diffusion d’une vidéo engagée de l’ex-vice président américain Al Gore sur la main stage. 

Mais le climat n’est pas la seule préoccupation des organisateurs du Sziget cette année. Dans l’objectif d’être un symbôle européen de l’ouverture culturelle, le festival souhaite aussi « lutter contre les discriminations et le racisme ». Le public pourra ainsi assister à la prestation d’artistes réfugiés tels que le groupe palestinien 47Soul, ou encore offrir sa tente aux associations d’aides au migrants. 

Autre cause défendue par l’évènement, les droits LGBTQ+, qui seront discutés au sein de la « Magic Mirror« , une zone proposant ateliers de voguing et shows de drag-queens. Plus que jamais, le Sziget prône donc des « valeurs humanistes et libertaires », et souhaite s’adapter à tous. C’est d’ailleurs dans ce cadre que sera installé le camping « easy access« , destiné à accueillir les personnes atteintes de handicap.

Mais au-delà d’un véritable engagement social et environnemental, le Sziget promet une nouvelle fois d’être à la hauteur de sa réputation. Théâtre, cabarets, et performances musicales animeront pendant sept jours les 60 scènes du festival, dont le fameux « Colosseum« . L’arène de bois immersive accueillera en effet un line-up techno explosif, des kicks puissants du DJ parisien Paul Ritch à la disco envoûtante du duo israélien Red Axes, en passant par la techno industrielle aux accents 90’s de FJAAK. D’autres noms complèront cette programmation dantesque, telle que la reine de la tech-house brésilienne Anna, le Britannique Objekt et ses sonorités breakées ou encore le baron espagnol de l’acid-techno Regal.

Les informations sont à retrouver sur le site Internet du Sziget Festival et sur la page Facebook de l’évènement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant