TRAX 181  - avril 2015

The Prodigy : Les Punks utiles de la dance music

4,955,95
Effacer
Vous aurez accès à la version numérique
de ce numéro depuis votre compte TRAX.

Je suis une légende

Le génie musical n’existe pas. Chaque être humain normalement constitué naît avec l’aptitude de faire de la musique, tout comme nous naissons avec l’aptitude de parler ou de marcher. Ce qu’il faut tout de même, c’est apprendre à en faire. Sinon, ce e aptitude ne se développe pas. Lorsque l’on parle de génie musical, on parle en réalité des moyens, motivations et opportunités qui perme ent d’activer ce e capacité à faire de la musique.

Alors sommes-nous tous des musiciens potentiels ?
Et pourquoi est-ce important ? Parce que la musique est une source essentielle d’émotions, particulièrement quand on fait partie d’un groupe, d’un label, d’un collectif, etc. La musique est une arme puissante de lien social, de plaisir, c’est un langage compris partout dans le monde et son accès est plus développé que jamais.

100 ans de machines et de musique enregistrée

Il ne faut pas oublier qu’avant l’invention du phonographe, le premier appareil capable d’enregistrer des sons, le meilleur de la musique – la musique classique – ne pouvait être entendue que par des audiences très limitées, l’élite de ces temps. La musique du « peuple » était, elle, composée de chants folkloriques et accompagnait la vie de tous les jours. La musique se pratiquait entre amis, en famille, une activité de loisir comme une autre.

L’apparition de la musique enregistrée à la fin du XIXe siècle a eu plusieurs effets: la musique dite «savante» est devenue accessible au plus grand nombre et les enregistrements
ont pu servir de matière de composition (par exemple dans l’utilisation de boucles répétitives superposées, comme dans la musique concrète). Mais la pratique musicale est aussi peu à peu devenue une affaire de professionnels.

Tous DJ’s, tous producteurs, mais pas tous pros !

Les nouveaux instruments (machines, bandes magnétiques, platines…) sont chers et imposants. Les pionniers bénéficiaient de studios équipés ou faisaient partie d’institutions musicales. Ce n’est que très récemment, avec la démocratisation des ordinateurs, que le commun des mortels a pu avoir accès à ces outils de production musicale. Ableton et Logic pour la composition, Traktor et Serato pour le DJing… Ces logiciels ont donné accès au plaisir de faire de la musique au plus grand nombre. Cela ne veut pas dire que tous doivent en faire leur métier, ou que tous ceux qui en font leur métier deviendront des légendes telles qu’on vous les présente dans ce numéro. Mais au moins, tout le monde peut essayer. Alors pourquoi s’en priver?

Comme le peintre du dimanche qui ne prétend pas être exposé au Louvre, on ne devrait pas apprendre à mixer parce qu’on veut jouer au Berghain ou devenir Laurent Garnier. Mais bien parce que transme re ses émotions, même à un cercle réduit, en before chez soi avec des potes, est une sensation sacrément libératrice.

Et qui sait? Parmi ces amateurs se cache peut-être la prochaine légende techno. Mais c’est rarement un objectif conscient, plus souvent un accident. Les artistes que nous avons choisis pour ce numéro ne sont pas des êtres surhumains. Ils sont certes importants dans l’histoire pour ce qu’ils représentent, des précurseurs et des acharnés.

Des bosseurs surtout.

Alors inspirez-vous de ces légendes et amusez-vous !
Après tout, ce n’est que de la musique, et c’est ce qui en fait toute sa beauté.

Antoine Buffard

PRESS PLAY – P.3
  • Édito : Forever Techno
  • Contributeurs : Du beau monde
  • Photo du mois : Photomaton
  • La courbe : Montagnes russes
  • Rendez-vous : Festivaaaals !!
  • [re]Post : Traxmag.fr
  • Tribune : Allienologie
FORWARD – P.18
  • Kodak To Graph sur le ring
  • Musique de Chambray
  • Lotic, nouvel alchimiste
  • Idée pour demain : Les métamatériaux
SHUFFLE – P.24
  • La carte : Triangle of Love
  • Revue de presse : Around The World
  • Conso, tech, mode : Summer is coming
  • Matos : Machines de légende
  • Les 12 formats de Trevor Jackson
  • PAUSE – P.34
  • Techno superstar
  • 50 ans et toujours DJ ?
REC – P.40
  • La couv : The Prodigy, cherchez le mauvais garçon
  • Carl Cox : Légende bien vivante
  • Laurent Garnier : À fond dans son film
  • Olivier Degorce expose ses raves
  • Lil Louis le survivant
  • Dj Pierre et le liquide qui brûle
  • Amon Tobin Ninja Gaiden
REWIND – P.70
  • Arthur Baker : Sorcier de la dance
  • Portfolio : Les cartes de DJ’s de 1995
  • Il y a 10 ans dans Trax : Le futur, c’est maintenant
B.O. – P.78
  • Lifestyle : Statement
  • Jeff Mills : Interview sans musique
  • Expo : Let’s Dance !
EN BOUCLE – P.86
  • Les 3 albums du mois
  • Chroniques : Du bon son brut pour les truands
  • Label du mois / Disque old school
STOP – P.92
  • Ambassadeur du mois : Raph trinque à Trentemoult
  • #INBOX : Courrier de lecteurs
  • Agenda : Save the date !
  • Club du mois : Le Magazine Club
  • Ba le de festivals : Marvellous Island versus The Bay
B-SIDE – P.98
  • Le mec de Minilogue fait du yoga

Abonnements &
offres exclusives

Abonnement TRAX 2 ans

  • Inclus 20 numéros + 1 numérique offert
  • Accès à la version numérique ou papier + numérique
  • Tous les numéros en numérique sur ton compte Trax
À partir de : 49,00 tous les 2 ans
En savoir plus

Abonnement TRAX 1 an

  • Inclus 10 numéros + 1 numérique offert
  • Accès à la version numérique ou papier + numérique
  • Tous les numéros en numérique sur ton compte Trax
À partir de : 29,00 / an
En savoir plus

Commandez les

anciens numéros

TRAX 227  - décembre 2019

Videurs & physios, 30 pages de bagarre, de gruge et d'amour

4,956,95
En savoir plus
TRAX 226  - novembre 2019

L'union fait la fête

4,956,95
En savoir plus
TRAX 225  - octobre 2019

Maghreb, la puissance

4,956,95
En savoir plus
TRAX 224  - septembre 2019

Concrete, il était un petit navire

4,956,95
En savoir plus