TRAX 232  - juin 2021

Radical Reggaeton – Trax 232

8,9015,00
Effacer
Vous aurez accès à la version numérique
de ce numéro depuis votre compte TRAX.

RADICAL REGGAETON

On a coutume de dire que la pop music est l’apanage du monde anglophone. Pourtant, depuis quelques années, les frontières se déplacent et les cartes sont rebattues. Un style musical a su se tailler une place au soleil : le reggaeton. Alors que beaucoup le croyaient toujours bloqué en 2010 (à l’époque de « Gasolina » de Daddy Yankee), le genre a discrètement évolué en délaissant certains clichés machistes jusqu’à se mélanger au rap et aux musiques électroniques. L’aspect le plus fascinant de ces évolutions reste cette nouvelle génération d’artistes qui l’accompagne : la Vénézuélienne Arca, connue pour ses collaborations avec des artistes à la fois pop et avant-gardistes (Kanye West, Björk ou Rosalía) qui qui mêle le genre aux branches les plus expérimentales des musiques électroniques, ou la Catalane Bad Gyal qui infuse son reggaeton d’influences dancehall et d’un discours féministe abrasif qui compte bien tailler en pièces les postures sexistes de l’ancienne école façon « Despacito ». Et elles ne sont pas les seules. Derrière elles, c’est toute une vague de jeunes artistes qui portent une musique sans compromis, tant dans son approche esthétique que dans ses engagements militants.

Mais aussi, à voir et à lire :

  • L’histoire définitive de Plastic People, minuscule club de Londres réputé pour son système-son d’exception, son atmosphère obscure et sa programmation aussi éclectique qu’avant-gardiste. Fermé en 2015, cette cave est encore considérée par certains comme un des meilleurs clubs ayant jamais existé.
  • Le faits divers tragique du teknival de Carnoët, première free party autorisée par les pouvoirs publics en France, durant lequel une jeune fille de 18 ans est retrouvée morte, poignardée de 28 coups de couteaux. Récit d’une enquête monumentale aux 40 000 suspects.
  • Il est un doigt d’honneur à l’élite musicale. Le logiciel FL Studio dénoue son histoire absurde faite de porno, de céréales aromatisées et d’instru trap qui ne plaisantent pas.
  • Parfois, les êtres humains ressentent le besoin curieux de tout envoyer valser et de rejoindre un dancefloor glissant pour se faire ensevelir sous un torrent de bulles de savon. C’est la grande histoire des soirées mousse.
  • Des portraits et séries photo avec le DJ et producteur François X ou la chanteuse et désormais boss de label Crystal Murray
    Et aussi : Jacques, Amaarae, le collectif berlinois Live From Earth, la hype des bouteilles Nalgène, le documentaire Paris is Burning, le club Medusa à Chicago et beaucoup d’autres choses.

 

Pour ce numéro spécial, la couverture envoyée restera une surprise jusqu’au bout. Vous aurez donc le plaisir de découvrir votre couverture lors du déballage de votre paquet.

Découvrez nos
autres produits

Bob Trax Noir

25,00
En savoir plus
TRAX 228  - février 2020

Jul, rencontre avec l'ovni à Marseille

2,90
En savoir plus

Teeshirt Trax Order Black

25,00
En savoir plus