TRAX 225  - octobre 2019

Maghreb, la puissance

4,956,95
Effacer
Vous aurez accès à la version numérique
de ce numéro depuis votre compte TRAX.

Maghreb, la puissance.
En trois mots, tout est dit.

Comment passer à côté du phénomène des musiques du Maghreb – et plus largement, des pays arabes – qui triomphent depuis quelques années sur les dancefloors ? Deena Abdelwahed, ڭليثر Glitter ٥٥, Ammar 808, Kabylie Minogue, Filles de blédards, Chkoun is it?, Habibi Love, Arabstazy… Derrière le DJ booth, les musicien·ne·s et collectifs brandissant leurs couleurs vert, rouge et noir sont chaque jour plus nombreux·ses. Ce numéro est le leur.

Au sommaire, une table ronde essentielle avec cette jeune génération issue de la diaspora qui explore les liens entre musiques électroniques et celles d’Algérie, du Maroc et de Tunisie. Qu’en pense-t-elle, elle, de cette hype autour de « la scène du Maghreb » ? Discussion à bâtons rompus où se bousculent The Blaze, France 98 et appropriation culturelle.

Qui se souvient de l’âge d’or du raï, quand Barbès faisait danser toute la France, que Cheb Mami trônait en haut des charts ? Le journaliste Maxime Jacob active la machine à remonter le temps. Près d’un demi-siècle en arrière, retour au temps des cabarets, des boutiques de cassettes, de l’Algérie indépendante et des razzias chez Tati dans un reportage boulevard de la Chapelle, à la rencontre des héros qui ont vécu l’époque. Et qui s’en souviennent comme si c’était hier. Place aussi au portfolio de la « beurettocrate » Lisa Bouteldja, dont les alter ego (Heidi la berbère, Barbie Fatima, Lola coach fitness…) reprennent avec jouissance les codes orientalistes pour mieux les déconstruire. Ou les photos du grand Hassan Hajjaj, artiste international surnommé “Andy Wahloo” par Rachid Taha, dont une des œuvres, en couverture de ce numéro, exprime si bien la puissance du Maghreb.

Mais également, dans ce Trax 225 : le bilan d’Acid Arab à l’occasion de la sortie du second album : “On n’a pas le culot de dire qu’on fait de la musique arabe”. Elsa Ferreira capte l’élusif designer Jonny Banger, pur produit de l’underground londonien plébiscité par Kendrick Lamar et Vogue, et ses T-shirts “Fuck Boris” que tout le monde s’arrache. Des disques incontournables signés Gilb’R, Djrum, Bora, Alessandro Cortini. Le shooting mode de l’hyperactive Andy 4000, la DJ qui monte des familles Yard et Rinse France. Un mot de Floating Points, les chroniques de Teki Latex, l’entretien avec le collectif (La)Horde…

Abonnements &
offres exclusives

Abonnement sans engagement

  • Un numéro par mois
  • Résiliez quand vous voulez
  • Accès à la version numérique ou papier + numérique
À partir de : 3,00 / mois
En savoir plus

Abonnement TRAX 2 ans

  • Inclus 20 numéros
  • Accès à la version numérique ou papier + numérique
À partir de : 49,00 tous les 2 ans
En savoir plus

Abonnement TRAX 1 an

  • Inclus 10 numéros
  • Accès à la version numérique ou papier + numérique
À partir de : 29,00 / an
En savoir plus

Commandez les

anciens numéros

TRAX 224  - septembre 2019

Concrete, il était un petit navire

4,956,95
En savoir plus
TRAX 223  - juillet 2019

Amour(s), fier, futur, fluide ❤

4,956,95
En savoir plus
TRAX 222  - juin 2019

Free Party le peuple qui danse

4,956,95
En savoir plus
TRAX 221  - mai 2019

Festivals prêt à y retourner ?

4,956,95
En savoir plus