Selon une étude, votre track préféré en dit long sur votre façon de vous attacher aux autres

Écrit par Clarisse Prevost
Le 24.11.2022, à 18h22
03 MIN LI-
RE
Écrit par Clarisse Prevost
0 Partages
Une nouvelle étude prétend que vos goûts musicaux révèleraient votre style d’attachement.

Une nouvelle étude publiée dans la revue universitaire Personal Relationships a révélé que les goûts musicaux de chaque individu révèlerait leur style d’attachement à autrui. Pour en venir à cette conclusion, des chercheurs de l’université de Toronto ont demandé à 570 personnes de nommer une douzaine de leurs morceaux préférés, puis ont examiné les paroles de chaque chanson évaluant les émotions qu’elles mettent en exergue. Après avoir analysé plus de 7 000 chansons, ils découvrent que les chansons préférées d’une personne ne reflètent pas seulement ses pensées et ses sentiments, mais peuvent également révéler son style d’attachement.

Le Dr Ravin Alaei, auteur principal de l’étude, explique : « Je m’intéresse au rôle que joue la musique dans la vie des gens. Depuis que l’homme a commencé à faire de la musique, il y a des dizaines de milliers d’années, les chansons de toutes les cultures ont toujours porté sur les relations amoureuses, qu’il s’agisse d’en nouer une, de la maintenir ou de la rompre. Je me suis donc demandé si les gens écoutaient de la musique qui reflétait leurs expériences relationnelles. »

Pour les non-initiés au concept, la théorie de l’attachement a été élaborée par le psychologue britannique John Bowlby. Elle suggère que les liens que les gens tissent dans leur petite enfance ont un impact sur la façon dont ils construisent d’autres relations plus tard dans la vie, et que, par conséquent, il est possible de prédire des types de comportement dans la façon dont les gens naviguent dans leurs relations adultes. Il existerait quatre “styles d’attachement” possibles : rassuré, anxieux, fuyant et anxieux-fuyant. Le style d’attachement “rassuré “signifie qu’un individu est confiant et à l’aise dans ses relations. Une personne qui a un style d’attachement anxieux, quant à elle, panique à la moindre occasion – par exemple, si elle n’a pas de réponse à un message dans les minutes qui suivent son envoi. Le “fuyant”, qui fait l’inverse, aurait du mal a montré sa vulnérabilité émotionnelle et userait de stratagèmes pour exprimer ses réels sentiments. Enfin, celui dit “anxieux-fuyant” mêle ces deux dernières habitudes comportementales.

Selon cette étude, les personnes ayant un style d’attachement rassuré préfèrent les chansons euphoriques. Les personnes anxieusement attachées ont opté pour des chansons plus mornes; les personnes fuyantes ont par exemple aimé No Scrubs de TLC (“No, I don’t want your number“). Les personnes anxieuses-fuyantes, quant à elles, ont exprimé un goût pour Work de Rihanna et Drake (“work work work work work work work“).

Le Dr Ravin Alaei poursuit : « Les paroles comptent, alors faites-y attention. Les paroles de vos chansons préférées sur les relations peuvent vous aider à valider vos pensées et vos sentiments, mais elles peuvent aussi révéler des choses sur vos expériences relationnelles que vous n’aviez peut-être pas réalisées – quelque chose que vous vivez de manière répétée, sur lequel vous vous heurtez sans cesse. En tant que personne anxieuse, vous devez savoir que vous êtes vulnérable à une boucle de rétroaction négative et que vos émotions peuvent faire boule de neige. La musique peut être un exacerbateur très puissant de ce phénomène. »

En conséquence, écouter un track qui correspond à votre humeur va naturellement l’exacerber. Certes, cela peut nous y complaire, mais c’est également la fonction de l’art que de nous permettre de nous sentir moins seul dans notre souffrance, comme notre joie. Le Docteur conclut : « Écoutez la chanson plusieurs fois pour vous aider à traiter ce que vous vivez et à exprimer vos pensées et vos sentiments. C’est à vous de décider si le fait d’écouter des chansons qui vous renvoient vos expériences vous aide ou renforce vos comportements destructeurs. Mais “à un moment donné, vous trouverez peut-être plus bénéfique d’écouter de la musique qui vous procure un sentiment de sécurité. »

On vous laisse relire notre article sur l’étude selon laquelle les rats aiment danser sur 140 BPM.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant