Royaume-Uni : les organisateurs de raves illégales encourent désormais jusqu’à 10 000 £ d’amende

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©D.R
Le 17.08.2020, à 12h14
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©D.R
0 Partages
Alors que depuis la fin du confinement, les raves illégales fleurissent en Angleterre, le gouvernement britannique a décidé de sévir contre les organisateurs de tels événements, avec des amendes pouvant aller jusqu’à 10 000 £.

C’est acté. Désormais, les organisateurs de raves illégales en Angleterre encourent jusqu’à 10 000 livres sterling d’amende. Les participants quant à eux ne semblent pas dans le viseur, ou en tout cas en dernier recours uniquement. Face à la multiplication de ce type de soirées dans le pays, le gouvernement britannique a décidé de durcir les sanctions envers les organisateurs. En un mois, la police a en effet eu connaissance de près de 500 fêtes illégales à Londres.

Cette annonce arrive en même temps qu’un assouplissement des mesures de restrictions liées à la pandémie. Le premier ministre Boris Johnson a en effet annoncé une levée de certaines restrictions liées à la crise sanitaire, et notamment la réouverture des salles de concert, avec une multitude de mesures pour réduire la propagation du Covid-19. À Newcastle, dans le Nord du pays, le premier concert respectant les règles de distanciation sociale a d’ailleurs eu lieu le 12 août dernier.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant