Roselyne Bachelot « n’irait pas dans une discothèque » si elle avait 18 ans en 2020

Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©maxpp
Le 15.07.2020, à 11h58
02 MIN LI-
RE
©maxpp
Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©maxpp
0 Partages
En visite à la version “mini” des Francofolies de la Rochelle, la nouvelle ministre de la Culture a affirmé qu’elle « n’irait pas dans une discothèque » si elle avait 18 ans maintenant. Elle a également annoncé que les « états généraux » des festivals se tiendraient en septembre.  

Concerts à jauges limitées, émissions de radio, balades… cette année, pas de vraies Francofolies mais une version “mini” du festival à La Rochelle, Y’a des francos dans l’air. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot était présente lors de la clôture du festival, hier. « Je n’irais pas en boîte si j’avais 18 ans » a-t-elle déclaré, en référence au contexte culturel bousculé par la pandémie.

Les discothèques demeureront effectivement fermées tout l’été. En septembre, leur réouverture sera envisagée si les conditions sanitaires le permettent, a indiqué le gouvernement. Au cours de son interview du 14 juillet, Emmanuel Macron a fait part de son intention de rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics fermés, dès le 1er août.

Roselyne Bachelot en visite aux Francofolies de la Rochelle hier. photo : LP/Raphaël Pueyo©LP/Raphaël Pueyo

Des états généraux prévus pour septembre

La ministre de la Culture nouvellement nommée par Jean Castex souhaite par ailleurs organiser des « états généraux » des festivals en septembre à Avignon, afin de réfléchir à leur modèle économique, culturel et social. « Ce ne sera pas le festival des grands festivals. Ils seront là, mais il y aura aussi des petits festivals qui se tiennent au pied de l’église et irriguent le monde rural, des arts de la rue, du street art » a t-elle déclaré au Parisien.

La ministre dit vouloir y « recueillir de vrais projets venus des territoires, innovants et utiles » et « se projeter dans un modèle viable, à tous les niveaux, pour permettre aux festivals et aux artistes de vivre ».

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant