Romare : “Ma dernière cuite ? Se bourrer la gueule est synonyme de souffrance.”

Écrit par Sylvain Di Cristo
Photo de couverture : ©Dil Patel
Le 03.02.2017, à 12h29
03 MIN LI-
RE
©Dil Patel
Écrit par Sylvain Di Cristo
Photo de couverture : ©Dil Patel
À l’occasion de son passage au Badaboum le jeudi 23 février prochain et de son dernier album Love Songs: Part Two sorti fin 2016 sur Ninja Tune, l’un des meilleurs architectes de la vague afro-electro actuelle (option bass music), Romare, revient répondre à nos questions. Interview publiée dans le TRAX #197 (novembre 2016)

Commençons par du facile : à quand remonte ton dernier livre ?

T’y vas fort pour une première question ! Hum… Je ne lis pas très souvent je t’avoue.

Alors peut-être ton dernier film ?

Ça aussi, c’est difficile à dire ! Est-ce que je peux te donner l’un de mes derniers films à défaut du vrai dernier ? OK alors, attend une minute… Ah ! Ça me revient maintenant, si tu veux, je te donne le livre que je suis en train de lire, parce qu’impossible de me souvenir de celui que j’ai vraiment terminé.

Oui, faisons ça…

En fait non, c’est bon, je viens de me souvenir du dernier film que j’ai vu, c’était The Overlanders d’Harry Watt en 1946, une histoire sur des agriculteurs qui veulent faire un énorme voyage à travers l’Australie pour construire une ferme. Le scénario est intéressant mais c’est surtout la façon dont c’est filmé qui est magnifique, tout en noir et blanc.

Tes dernières vacances ?

Tch tch tch… (Long silence.) Tu veux parler de grandes vacances ou… ?

Pas particulièrement non. Ton dernier break, c’était quand ?

(Long silence.) Je n’arrive pas à me souvenir ! Attends, laisse-moi demander à ma copine… (Il appelle.) Bonne question en tout cas (rire) ! – Chérie, c’était quand la dernière fois qu’on est parti en vacances ? – (Voix féminine inaudible au téléphone. Il raccroche.) – OK, je m’en souviens maintenant, c’était en Norvège. C’était l’anniversaire de mon pote. Je suis allé skier aussi.

Romare

La dernière fois que tu as pris de la drogue ?

Hum… (silence) Je vais garder la réponse pour moi… Désolé mec. De toute manière, je n’en prends pas beaucoup.

Ton dernier vote ?

C’était le Brexit, j’ai voté pour rester.

La dernière fois que tu t’es senti utile ?

Ah c’est bon à savoir ça ! Eh bien je cuisine, j’adore ça.

La dernière fois que tu as pris la décision de faire plus attention à toi ?

Quand j’étais en vacances. Je trouve sain de planifier ses vacances, d’en profiter puis de retourner au boulot.

La dernière fois que tu es allé en club ?

Tous les week-ends.

Tous ?

Oui, ça fait partie de mon travail aujourd’hui, quand je mixe.

Et en tant que client ?

Ah ! Là, c’est plus compliqué ! En réalité, je mélange les deux : après mon set, je pars faire la fête. Donc oui, tous les week-ends.

La dernière fois que tu as collaboré avec quelqu’un ?

Je ne fais pas de collaboration… Enfin si, avec mes disques !

La dernière fois que tu t’es battu ?

Jamais.

Allez, tu peux nous le dire…

(Rire.) Non, même pas une petite dispute. Je me tiens à l’écart de ça, je n’ai même pas de compte Twitter ou de connerie de ce genre. I’m a nice guy (rire).

Romare – Love Songs: Part One (full EP)

Ta dernière cuite ?

Je n’ai pas été saoul depuis un bail, j’arrive à me contrôler.

Et tu es en club tous les week-ends…

Ouais, mais si je me lâche, je risque de louper mon avion. J’essaie d’y aller mollo ces temps-ci, genre une ou deux bières. Par contre, j’aime bien aller au pub le dimanche, apprécier le calme, quand il fait beau. Pour moi, se bourrer la gueule est synonyme de souffrance. Les gens doivent s’occuper de toi parce que tu n’en es plus capable : t’es un vrai boulet.

Romare – Love Songs : Part Two (Ninja Tune) sortie le 11 novembre 2016

Romare au Badaboum le jeudi 23 février 2017

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant