Redonner leur place aux artistes noirs dans la drum and bass, c’est la mission du Black Junglist Alliance

Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©D.R.
Le 03.08.2020, à 15h05
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Le producteur Chris Inperspective, directeur de l’incontournable label Inperspective Records, lance Black Junglist Alliance, une plateforme pour unir et promouvoir les artistes noirs du monde de la drum & bass.

Fondateur d’Inperspective Records en 1997, un label référence de la drum & bass, Chris Inperspective est à l’origine de la Black Junglist Alliance (BJA), un portail communautaire pour « unir les artistes noirs, les professionnels et les créatifs du monde de la jungle et de la drum and bass ».

Récemment, le patron de label avait ouvertement critiqué le label indépendant de drum and bass britannique Hospital Records au détour d’une vidéo posté sur facebook. Dans les colonnes de DJ Mag, Chris Inperspective avait publié une tribune intitulée Black people should own black art (Les artistes noirs devraient être propriétaires de leur art), affirmant que les musiques crées par les communautés noires, comme la drum & bass ou le blues, sont souvent exploitées commercialement hors de ces communautés, qui se retrouvent alors dépossédées de leur art.

La Black Jungle Alliance lance aujourd’hui la plateforme BJATV, une chaîne YouTube pour unir et présenter les artistes noirs qui travaillent dans la jungle et dans la drum and bass. « De nombreux autres genres de musique ont une plate-forme en ligne qui reflète uniquement leur communauté à travers la culture, l’expérience et les connaissances, par exemple SBTV ou UKG » souligne Caldey Muffett, membre de BJA.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant