Red Bull Music Academy met ses phénoménales archives en accès libre sur internet

Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Earl Roxas
Le 30.10.2019, à 14h36
02 MIN LI-
RE
©Earl Roxas
Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Earl Roxas
Mais oui, mais oui, l’école est finie. Après près de 21 ans à donner des ailes aux musiques actuelles, la Red Bull Music Academy fermera ses portes le 31 octobre, suite à une décision annoncée en avril dernier. Elle laisse pour autant dans son sillage une phénoménale banque d’archives en accès libre sur son site Internet, trace d’un engagement exemplaire au service de la diffusion et de la compréhension des musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Avec près de 2 000 éléments de contenu, reflets bariolés de 21 ans d’activité, l’archive désormais entièrement ouverte de feu la Red Bull Music Academy est une formidable bibliothèque d’Alexandrie pour qui souhaite se plonger dans les méandres fascinants des mondes multiples de la musique actuelle. En activité depuis 1998, la Red Bull Music Academy s’est faite le témoin des évolutions de la musique, accompagnant notamment les musiques électroniques dans leur développement pandémique et leur quête de légitimité.

Cinq catégories aident à y voir plus clair dans cette masse de connaissances à disposition : des collections thématiques (The Voice, Jamaica, Key Tracks, Chicago, Traditions, Diaspora, Record Stores, etc.), des articles détaillés prenant parfois la forme de portfolios, des interviews écrites, des formats courts de vidéos didactiques sur différents sujets, et surtout près de 500 conférences vidéo données par des acteurs importants du monde de la musique. Ces dernières sont classées de A à Z, de A Guy Called Gerald à Zinc, en passant par Bob Moog, l’inventeur du synthétiseur éponyme, Laurent Garnier évidemment, le père de l’éthio-jazz Mulatu Astatke ou encore l’iconique Wu-Tang Clan. Elles sont aussi classées par années. La première conférence en 1998 était donnée par Jeff Mills : un plan amateur, des bruits parasites, une vidéo qui sent bon les débuts.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant