Qui est Jaffna, ce duo deep house extatique validé par Thylacine ?

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Enchanté
Le 20.10.2021, à 18h14
03 MIN LI-
RE
©Enchanté
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Enchanté
0 Partages
Ce vendredi 22 octobre, Jaffna sort son tout premier album, Odyssey. Une ballade deep house aux influences Sri lankaises, résultant de 4 ans d’amitié et de voyages. Portrait d’un duo tout doux.

Tous les chemins mènent à la Bellevilloise. Depuis sa signature chez Intuitive Records – le label de Thylacine – jusqu’à sa release party vendredi 22 octobre, les grands chapitres de la courte existence de Jaffna se sont écrits entre les murs du mythique lieu parisien. « C’est vraiment un concert important pour nous. Ça fait longtemps qu’on voulait faire un album », confie Stan, la moitié parisienne du duo. « Il a été créé pendant le premier confinement, chacun chez soi. C’est une synthèse de tout ce qu’on sait faire. Il y a des sons très bruts, très secs, un peu UK house/future garage, inspirés des périodes où on écoutait des artistes anglais. D’autres morceaux sont plus musicaux, avec plus de voix. », poursuit-il. 

Un jour, Thylacine s’est ramené et il nous a dit : “j’adore, je vais vous signer”.

Pour Bravin, composer un album électronique semblait inouï il y a quelques années. Né en Allemagne, le pianiste a grandi à Londres, où il s’est formé à la musique classique. « Entre mon parcours musical et mes influences indiennes de Bollywood, j’avais du mal à concevoir la composition de la techno. Alors que c’est tellement beau, tellement complexe », commente-t-il. Une surprise de réussite partagée par Stan. Avant aujourd’hui, le cuisinier qui a toujours connu la techno et les clubs côté public ne s’était jamais imaginé partir en tournée avec Thylacine, ni organiser une release party dans le lieu où il a rencontré sa copine, avec qui il attend désormais un enfant.

C’est également cet endroit précis qui 4 ans auparavant, a été le point de départ d’un beau voyage. Stan raconte : « En 2018, je travaillais à la Bellevilloise et il y avait une fille qui connaissait bien William (Thylacine). On avait 4-5 morceaux et on voulait juste connaître l’avis de quelqu’un du milieu. Elle a fait le relais et un jour, il s’est ramené et il nous a dit : “j’adore, je vais vous signer”. Du coup on s’est vite retrouvés dans l’engrenage. On a sorti cet EP puis un autre, on est parti deux ans en tournée pour faire sa première partie. C’est fou quand on y pense.»

Bravin acquiesce d’un large sourire et se souvient de la naissance Jaffna : « C’était noël, on était parti à Oslo, où vit le frère de Stan. J’étais là parce que je sortais avec la sœur, qui est chanteuse lyrique. J’avais amené un peu du matériel, je savais qu’on allait avoir du temps pour faire de la musique. C’est pendant ce voyage qu’on a créé le groupe. On avait envie d’un nom de ville et Jaffna est resté. Mes parents son sri lankais, ils viennent de là-bas. Ça nous tenait à coeur de mettre en avant ces origines. »

Issus de deux univers très différents, les deux amis ont bâti leur relation sur leurs différences. Alors qu’ils commençaient à faire de la musique ensemble, ils ne parlaient pas la même langue. Ils ont donc créé la leur. Un langage unique s’est donc créé, comme le raconte le clip Roots. « Bravin ne parlait pas français et moi, très mal l’anglais », se marre Stan. « Ce n’est pas commun de devenir meilleur ami avec le mec de ta soeur. On a des tempéraments très posés, on se parle bien, on se respecte. » Bravin résume : « C’est la musique qui nous a liés ». Une musique avec des chants, libre et aérienne, qui se traduit aujourd’hui par la sortie d’un carnet de voyage sonore, allant du Sri Lanka à l’Allemagne en passant par Londres, sur les traces de l’enfance de Bravin et les nuits parisiennes de Stan.

Toutes les informations et la billetterie de la release party sont à retrouver sur la page Facebook de l’évènement. Odyssey sort ce vendredi 22 octobre chez Enchanté et se pré-commande en vinyle sur Band Camp.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant