Réouverture des bars et restaurants : voici le protocole qui pourrait être imposé ce soir

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©Adrien Olichon
Le 28.05.2020, à 12h22
02 MIN LI-
RE
©Adrien Olichon
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©Adrien Olichon
Attendus avec impatience par bon nombre de personnes, la date de réouverture des bars devrait être annoncée en fin de cette journée ce 28 mai. Aux alentours de 17h, Edouard Philippe et son gouvernement vont présenter aux français la phase 2 du déconfinement, avec un assouplissement probable des mesures à partir du 2 juin prochain. Quelles prévisions pour les bars ?

Fermés depuis le 15 mars dernier, beaucoup de bars attendent avec impatience l’assouplissement des mesures de restriction liés au Covid-19. Et ces dernières pourraient être annoncées ce jeudi 28 mai, lors d’une allocution du premier ministre Edouard Philippe quant à la phase 2 de déconfinement prévue dans le pays. Il se pourrait ainsi que dès le 2 juin, les établissement situés en zone dite “verte” puissent rouvrir leurs portes, avec toutefois un protocole sanitaire stricte, que les représentants du secteur de l’hôtellerie ont élaboré – pas encore validé officiellement, mais qui pourrait appuyer les décisions du gouvernement. Ceux placés en zone “rouge” devront vraisemblablement patienter encore quelque temps. En voici les points principaux évoqués :

  • Dans chaque établissement sera désigné un référent du protocole sanitaire, qui veillera au bon respect des règles établies.
  • Une hygiène très stricte devra être respectée par le personnel : lavage de mains au gel hydroalcoolique toutes les demies heures, port d’un masque et respect des règles de distanciation sociale.
  • Les établissements devront mettre à disposition du gel hydroalcoolique pour les clients, afficher clairement les règles sanitaires en vigueur et mettre en place un plan de circulation qui évitera que les personnes se croisent.
  • Les tables quant à elles, seront éloignés d’au moins un mètre, et les tablées ne pas dépasser plus de 8 – ou 10 – personnes. Est également évoqué l’installation de cloisons temporaires qui permettraient de réduire la circulation de l’air et les contacts directs.
  • Enfin, la traditionnelle carte pourraient être remplacées par une ardoise, pour éviter toutes manipulations multiples.

Concernant les terrasses à Paris, la maire de la ville Anne Hidalgo a évoqué l’éventualité de permettre aux établissements de s’étendre sur la voie publique, sans frais supplémentaires. Toutes ces mesures ne sont évidemment que des hypothèses pour le moment. Le gouvernement est actuellement en train de fixer ces réglementations dans un Conseil de défense. En attendant, partout en France, de nombreux établissements pratiquent toujours la vente à emporter, pour des apéros dans la rue ou chez soi, en toute tranquillité.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant