Le premier contraceptif masculin sans effets secondaires arrive en 2020

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©DR
Le 28.11.2019, à 12h15
02 MIN LI-
RE
©DR
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©DR
0 Partages
D’ici janvier 2020, la première contraception masculine aboutie et sans effets secondaires devrait voir le jour. Développée par un laboratoire indien et soumise aux tests depuis les années 1970, elle est la nouvelle solution alternative au préservatif et à la vasectomie.

Pilule, stérilet, implant, anneau, gel, diaphragme… Les méthodes contraceptives féminines sont légions, mais qu’en est-il de la contraception masculine ? Si aujourd’hui le préservatif est largement plébiscité, le nombre de vasectomies a fortement augmenté ces dernières années (+ 491% depuis 2010 en France) et les méthodes alternatives se développent peu à peu. Bonne nouvelle pour les plus curieux, la première contraception pour homme devrait arriver dès le premier semestre de 2020. Mise au point en Inde par le docteur RS Sharma, l’injection de ce polymère appelé styrène anhydride maléique se fait directement dans les testicules et n’aurait pas d’effets secondaires. « Nous examinons tous les aspects du produit, en particulier les bonnes pratiques de fabrication, pour qu’il n’y ait aucun problème du point de vue de la qualité », a précisé VG Somani à l’Hindustan Times, contrôleur général des médicaments en Inde.

Alors que l’on dénombre au moins 80 millions de grossesses non désirées dans le monde chaque année, cette solution pourrait soulager les femmes d’un fardeau qui pourtant était le fer de lance des révolutions sexuelles des année 1960. D’autres méthodes sont en gestation malgré des décennies de recherche. En cause, la frilosité des laboratoires pharmaceutiques, des institutions et des exigences en termes d’absences d’effets secondaires très élevées, plus que lors de l’introduction du contraceptif hormonal féminin il y a un demi-siècle. Si plusieurs expérimentations sont en cours sur un gel à base d’hormones à appliquer sur la peau tous les jours, le Nestorone, la pilule version masculine devra attendre une vingtaine d’années avant une possible commercialisation…

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant