Portfolio : l’émotion des toutes dernières photos de Concrete

Écrit par Cécile Giraud
Le 04.09.2019, à 16h06
02 MIN LI-
RE
©Patrick Bona
Écrit par Cécile Giraud
Cet été, un navire qui n’avait jamais navigué a largué les amarres. En douceur, la péniche Concrete a glissé sur la Seine pour de nouvelles aventures. En quittant le quai de la Rapée, elle a emporté avec elle des souvenirs que les clubber.euse.s venu.e.s de toute l’Europe n’oublieront jamais. Retour en photo sur l’ultime weekend d’adieu, où 50 DJ’s se sont réunis pour 50 heures de fête enflammée.

Cet article est initialement paru dans le numéro 224 de Trax Magazine, dédié aux festivals. Ce numéro est toujours disponible en kiosque et sur le store en ligne.

Pendant huit ans, elle a incarné les nuits électroniques de Paname, galvanisé la communauté techno et fait de la capitale l’un des épicentres de la fête européenne. Concrete, la barge aux trois voiles tendues qui a fait ses adieux le dernier weekend de juillet 2019. 50 DJ’s, 50 heures, 400 clubbers éreintés le dimanche soir, c’était beau. Une fois passé le track ultime “Do you love me” de Lil Louis & The World, il y a eu des applaudissements, des rires et parfois des pleurs immortalisés par le photographe Patrick Bona et que le journaliste Axel Cadieux relate dans le numéro 224 de Trax.

01
Concrete
©Patrick Bona

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant