Peut-on vraiment transmettre les effets de la drogue aux animaux en les caressant ?

Écrit par Trax Magazine
Le 04.06.2019, à 14h23
03 MIN LI-
RE
©Martin Bertrand
Écrit par Trax Magazine
En free party, on entend souvent dire que les effets des drogues peuvent se transmettre de l’homme à son animal de compagnie par de simples caresses. Retour sur un mythe qui persiste au fil des années.

C’est un peu comme une vieille rengaine avec laquelle on ne rigole pas. Nous l’avons entendu plusieurs fois en préparant le nouveau numéro 222 de Trax Magazine dédié aux free parties. Dans ces fêtes sauvages, il n’est pas rare de croiser des teufeurs particulièrement récalcitrants quant à la question de leurs animaux de compagnie. « Ne touchez pas mon chien ! », répètent-ils en boucle comme si leur vie en dépendait. En cause, une idée tenace qui voudrait qu’en caressant un animal, un fêtard ayant pris du LSD, de la MDMA ou autres substances puisse transmettre sur le pelage du canidé d’infimes quantités de drogues circulant via la transpiration présente sur des mains moites. En se léchant, le chien absorberait donc cette drogue ce qui lui vaudrait un trip potentiellement dangereux.

Croisé en festival, Thibault en est persuadé : « C’est sûr à 100% ! Je connais plein de potes à qui c’est arrivé. Ils avaient pris beaucoup de drogues et on fait trop de caresses à leurs chiens ou leurs chats qui ont commencé à avoir un comportement bizarre. En fait, les animaux étaient complètement défoncés ! C’est pour ça qu’en teuf, on entend toujours dire qu’il ne faut pas caresser les chiens. » Habitué des free parties, Thibault applique donc cette règle à la lettre, même si l’envie le démange parfois : « Parfois, quand je suis en descente, j’aimerais bien prendre un animal de compagnie dans mes bras. Mais bon, je me force à ne pas le faire. Ce n’est pas cool pour lui. » Sur le web, un rapide tour sur les centaines de pages de forums abordant le sujet suffit à prendre conscience du phénomène. Un peu partout, cela se chamaille pour déterminer s’il s’agit d’une vieille légende urbaine ou d’un véritable danger. Mais dans les faits, rares sont ceux qui semblent avoir réellement expérimenté d’eux-mêmes cet effet de transmission de l’homme à l’animal. Plus souvent, c’est surtout un phénomène de rumeur qui semble à l’œuvre : on le sait par quelqu’un qui connaît quelqu’un qui l’aurait vu de ses propres yeux…

Cette question de la drogue circulant de l’homme à son chien par simple contact, l’organisme Drogue Info Service – sous tutelle du ministère chargé de la santé – a l’habitude de se l’entendre poser régulièrement par des teufeurs inquiets. « Nous n’avons pas connaissance d’étude scientifique fiable soutenant que la drogue peut se transmettre par la transpiration à une quantité conséquente et par le moyen de contact de peau à peau. On trouve plusieurs choses sur Internet et pas toujours des choses crédibles. Les déclarations sur Internet d’expériences ou de connaissances n’engagent que leurs auteurs. » Les experts sont donc formels à ce niveau-là, un chat ou un chien ne sera pas soumis aux effets de la drogue simplement parce que quelqu’un en ayant consommé lui ferait des caresses : « Les drogues ont des effets psychoactifs uniquement sur la personne qui les consomme directement, ou éventuellement de façon passive pour les produits fumés (par absorption de la fumée). Il n’y a aucun risque de transmettre ces effets par contact avec des sécrétions corporelles ou par le biais de caresses. »

En revanche, il faut bien reconnaître que le comportement des animaux de compagnie varie énormément en fonction de celui des personnes qui les entourent. Face à des gens soumis aux effets de la drogue, leurs sens sont perturbés et leur comportement peut donc être inhabituel. C’est notamment ce qui peut arriver dans le cadre des free parties que Trax Magazine met à l’honneur dans son numéro 222 dédié aux teufeurs, à leur mode de vie, à leurs camions et bien évidemment à leurs chiens. En résumé : ce n’est peut-être pas votre chien qui est bizarre, c’est juste vous.

Le numéro 222 de Trax Magazine est disponible en kiosques et sur le store en ligne.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant