Péripate : le projet ne sera pas reconduit et perd les locaux sous le périph

Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Jacob Khrist
Le 16.01.2020, à 15h21
02 MIN LI-
RE
©Jacob Khrist
Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Jacob Khrist
0 Partages
Le résultat de l’appel à projets pour le renouvellement de la convention des locaux jusqu’à peu occupés par Péripate et Freegan Pony, est tombé. Ces deux projet, dont les débuts remontent à 2015, n’ont pas été retenus par la ville, qui a décidé de confier les clés au collectif FAWA pour un bail de de 5 ans.

Le 17 décembre dernier, le Péripate et le Freegan Pony rendaient les clés du hangar qu’ils occupaient sous le périphérique parisien depuis 2015. L’association, portée par Aladdin Charni, a participé à un appel à projets devant la commission de la Ville de Paris, fin 2019, dans le but de conventionner à nouveau le lieu. Dans un communiqué publié le mercredi 15 janvier 2020, le collectif apprend que leur projet n’a pas été retenu, et cède la place à un autre, appelé FAWA, qui conserve ainsi l’exploitation des locaux pour une durée de 5 ans.

Mêmes locaux, nouvelle équipe

FAWA, le nouveau projet retenu par la ville de Paris, souhaite la réouverture rapide du restaurant solidaire. Dans un objectif de soutien et d’encouragement au « développement d’initiatives alternatives, sociales et écologiques, à travers l’organisation d’évènements culturels, solidaires et culinaires » explique le communiqué des trois porteuses du projet, les idéaux et l’esprit du Freegan Pony sont ainsi reconduits par cette nouvelle équipe composée de Camelia Ben, Jane Sargos-Vallade et Corbeille Dallas.

On a encore du travail, 🏗🚧🔧🔨quelques étapes à passer 👩‍💼mais on est heureux-se-s de vous annoncer une bonne nouvelle concernant ce lieu sous le périph qui nous est cher ! 🎊🎉 On vous dit à bientôt ! 🤩🥳

Publiée par FAWA sur Mercredi 15 janvier 2020

Le Péripate, à maintes reprises soutenu par la Ville de Paris et par son public, achève donc son aventure. Les murs de ce « lieu […] emblématique de la vie nocturne parisienne  », quant à eux, continueront à vibrer au rythme de soirées régulières et d’ambitions solidaires.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant