Peacock Society : La Darude, Rinse France, Nyege Nyege, et 99Ginger auront carte blanche sur une scène

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©Anthony Ghnassia
Le 02.09.2022, à 11h36
03 MIN LI-
RE
©Anthony Ghnassia
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©Anthony Ghnassia
0 Partages
Avec un line-up toujours plus impressionnant, la Peacock Society est de retour pour sa deuxième édition en plein air au Parc de Choisy (Val-de-Marne) les 10 et 11 septembre prochains. Aux côtés de l’avant-garde techno et d’autres artistes iconiques, les cartes blanches données aux collectifs La Darude, Nyege Nyege, Rinse et 99Ginger pourraient bien être le moment du festival à ne surtout pas rater.

Pour sa deuxième édition en plein air, la Peacock Society revient en grande pompe. Les 10 et 11 septembre, le festival francilien s’installe au sud de Paris, dans le cadre idyllique du Parc de Choisy, pour deux journées exceptionnelles de midi à minuit avec au programme une cinquantaine d’artistes répartis sur cinq scènes thématiques. Le tout réuni autour d’un message central : celui de l’amour pour la musique électronique et sa vitalité dans un esprit de bienveillance.

Comme à son habitude, la Peacock ne lésine pas sur son line-up et offre une programmation ultra éclectique où des noms iconique, comme Laurent Garnier, Boys Noize, Peggy Gou ou Jennifer Cardini, croiseront l’avant-garde techno, avec notamment u.r.traxVTSSAnethaLSDXOXOMiley Serious. Et ce n’est pas tout : en parallèle, certains des collectifs nationaux et internationaux les plus en vogue du moment se sont vus donner carte blanche et programmeront quelques scènes du festival avec des artistes aussi diversifiés que fédérateurs.

Collectifs aux commandes

Le collectif La Darude, qui depuis quatre ans embrase la capitale avec ses soirées explosives eurodance et happy hardcore, sera notamment présent aux côtés du producteur britannique Danny L Harle, de Paul Seul, moitié d’Ascendant Vierge et fondateur du collectif Casual Gabberz, et du duo acid rap Teleraptor : une programmation haute en couleurs qui s’annonce particulièrement électrique et où l’énergie sera, selon le crew, à l’image de leurs soirées : « fun, déjantée, rapide et nostalgique ». 

Entre afro-fusion, hip-hop, jazz, baile funk, jungle et UK garage, le collectif parisien 99Ginger fera également partie des festivités. Au programme, un line-up multiculturel et bouillonnant où se croiseront notamment le brésilien Shaka Lion, le luso-angolais Vanyfox et l’amstellodamois FS Green, pour « quelque chose de chaleureux en cette fin d’été ». « On essaie toujours de construire des scènes éclectiques en choisissant des artistes qu’on apprécie et qui sont issus des scènes underground de différents pays » explique le collectif.« Puis on les choisit de façon à créer une harmonie commune, un bel entrelat. »

La radio Rinse France, de son côté, mettra à l’honneur la scène UK et plus encore : on retrouvera sur leur scène les Britanniques Sherelle et Anz mais aussi la jeune Lazuli, le musicien Makala et certain.e.s des résident.e.s de la radio. « L’idée derrière cette scène à Peacock, c’est en partie de faire découvrir des choses aux gens et en partie de casser un peu les barrières qu’il peut y avoir entre certains genres musicaux dans la tête des gens, qu’on ne voit pas assez en France comme le fait d’avoir du Rap, du Baile Funk, de la Techno ou du Footwork sur la même scène », expliquent-ils. « Et tout ça sans prétention, juste avec l’idée de faire la fête sans écouter le même genre de musique pendant 8h. »

Le crew du festival ougandais Nyege Nyege sera également sur place avec un line-up ultra pointu mêlant le boss de Boukan Records Bamao Yendé, le producteur de bubbling De Schuurman, le DJ Munchi pour sa première date française ainsi que Catu Diosis, Pö et Chrisman pour représenter l’underground de Kampala. Le but : « surprendre et faire suer le public ». « On va amener une énergie de dancefloor brûlant, partager un moment ensemble avec le public, les faire voyager à travers l’Afrique et sa diaspora, et leur montrer que l’underground est toujours en avance sur son temps », promet le collectif.

Avec, en plus, les crews Barbi(e)turix et HAïKU eux aussi à la tête d’une scène, les cartes blanches données aux collectifs cette année par la Peacock promettent d’être un évènement à part entière à ne manquer sous aucun prétexte.

Le festival Peacock Society aura lieu les 10 et 11 septembre prochains. Retrouvez la programmation complète ainsi que la billetterie sur leur site internet

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant