Parité : 3 acteurs majeurs de la scène électronique s’unissent pour valoriser le travail des DJ femmes

Écrit par Martin Pinguet
Le 29.06.2017, à 13h54
02 MIN LI-
RE
©The Black Madonna / Dekmantel
Écrit par Martin Pinguet
Ces dernières années, la question de la parité au sein de la scène électronique est devenu un sujet récurent. Partant du constat seul 17 % des headliners de gros festivals sont des femmes, le Smirnoff Sound Collective s’associe à trois gros acteurs du milieu et ambitionne de doubler le nombre de femmes à l’affiche des événements électroniques d’ici 2020.

C’était l’un des chiffres-clé du dernier rapport de l’International Music Summit (IMS) : en se basant sur les line-up de 24 festivals électroniques, il révélait que seulement 17% des artistes y figurant étaient des femmes.


C’est pour combler ce fossé que le Smirnoff Sound Collective, une initiative lancée par la marque de vodka russe en 2014 pour créer des soirées éphémères, s’associe avec l’IMS, l’AFEM et Shesaid.so. L’AFEM, Association for Electronic Music, est une association internationale de défense de la musique électronique, et siège notamment à la commission de l’économie nocturne de Londres. Shesaid.so est un réseau collaboratif de femmes travaillant dans le milieu de la musique électronique, basé à Londres et à Los Angeles.

Une initiative qui concrétise une volonté ébauchée à l’occasion de la dixième édition de l’IMS à Ibiza, en mai dernier. Smirnoff y avait organisé plusieurs événements afin d’aborder de la question de l’égalité homme/femme. La DJ française Miss Kittin, la fondatrice de Shesaid.so Andreaa Magdalina, la directrice du secteur culture et entertainment de Diageo (propriétaire de Smirnoff) Leila Fataar ainsi que Ralf Kollmann, le fondateur de Mobilee Records et Terry Weerasinghe de chez Beatport avaient notamment été invités pour un débat portant sur le rôle de l’industrie de la musique électronique dans la réduction des inégalités de genre.

Afin d’atteindre son objectif, à savoir doubler le nombre de headliners féminins dans les événements de musique électronique d’ici 2020, le Smirnoff Sound Collective a lancé début juin en Irlande une série d’ateliers d’initiation au CDJ, à Ableton et au beatmaking. Un fonds de soutien dédié aux artistes femmes devrait également voir le jour en juillet.

Smirnoff Sound Collective a réalisé un aftermovie présentant ses différents temps forts de l’IMS, à retrouver juste en dessous. Le sujet de l’inégalité homme/femme dans le milieu de la musique électronique sera abordé en profondeur dans le prochain Trax #204, disponible en kiosques mi-juillet.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant