Paris : une nocturne au Louvre organise des DJ sets et ateliers mêlant musique et objets du quotidien

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
Le 28.12.2022, à 15h17
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
L’exposition « Les Choses. Une histoire de la nature morte » présentée au Louvre depuis octobre explore le rapport que l’on entretient avec les objets du quotidien. Pour la clôture, le 13 janvier 2023, le musée organise une nocturne exceptionnelle où l’objet inanimé sera mis à l’honneur, étudié et exploré au travers de DJ sets, concerts, performances ou ateliers.

Depuis le mois d’octobre, le musée du Louvre accueille au sein du Hall Napoléon l’exposition « Les Choses. Une histoire de la nature morte », proposant un regard nouveau sur ce genre artistique longtemps mis de côté. À travers des œuvres de Duchamp, Chardin ou encore Manet, l’exposition explore nos rapports aux objets en se demandant : et si les objets inanimés avaient quelque chose à nous dire ?

Le 13 janvier prochain, pour clore l’exposition, le musée organise une nocturne exceptionnelle proposant des concerts, DJ sets, performances, ateliers et rencontres de 18h30 à 22h, mettant en scène le rapport que les artistes entretiennent avec les objets. Et la programmation est prometteuse : on pourra notamment retrouver Jacques avec une version inédite de sa performance Phonochose. Adepte des sons électroniques expérimentaux crées à partir d’objets improbables, le musicien donnera un spectacle unique où seront enregistrés et mixés en live des sons de roues de vélo, de sacs de billes ou encore d’aérosols. Il jouera en continu de 18h30 à 21h.

Le producteur et compositeur Thylacine sera également présent, sous la Pyramide, pour un concert live exceptionnel et envoûtant. Le magicien Étienne Saglio présentera de son côté une version originale de son spectacle « Objet Fantôme », accompagné du chanteur franco-libanais Bachar Mar Khalifé au piano et à la voix. Dans un cadre aérien et surnaturel, l’illusionniste manipulera habilement différents objets, brouillant les frontières entre le vivant et l’inanimé.  

Le public pourra aussi assister à une conférence de Neil MacGregor, ancien directeur du British Museum et auteur du best-seller L’histoire du Monde en 100 objets. Entouré d’une sélection d’objets ayant été perdus ou abandonnés par certain.e.s visiteur.euses du Louvre lors de leur passage, l’historien dressera un portrait singulier du musée à partir de ces traces laissées, volontairement ou non, par le public.

Du côté du Studio, le collectif Playtronica, qui développe depuis 2014 différentes solutions technologiques mêlant musique, objets et toucher, donnera un atelier permettant aux participant.e.s de créer leur propre installation interactive musicale à partir de différents objets ou aliments. Enfin, pour celles ou ceux souhaitant prendre une pause, rendez-vous au café Goguette, situé sur la mezzanine de l’aile Richelieu, où le jeune producteur rouennais Birrd sera aux platines.

La nocturne La Nuit des Choses aura lieu au musée du Louvre le vendredi 13 janvier de 18h30 à 22h. Rendez-vous sur le site du Louvre pour retrouver le programme complet et réserver vos billets.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant