Paris : les scènes électroniques des 4 coins du globe vont investir l’ancienne gare du Hasard Ludique

Écrit par Erwan Lecoup
Le 22.10.2019, à 11h27
02 MIN LI-
RE
©Juliette Jem
Écrit par Erwan Lecoup
0 Partages
Du 31 octobre au 7 décembre 2019, le festival Nyokobop revient au Hasard Ludique, à Paris, avec une programmation d’une mixité culturelle détonante. Prévue sur un ensemble de 12 dates, les concerts, live, DJ sets, projections et conférences mettront en avant les scènes urbaines et électroniques des quatre coins du globe.

Le festival Nyokobop est de retour au Hasard Ludique à Paris, du 31 octobre au 7 décembre 2019, dans cette ancienne gare de la Petite Ceinture. Cette troisième édition est toujours axée sur l’exploration des sonorités hybrides et métissées du monde entier, où les étiquettes et les frontières disparaissent. Cette année les scènes urbaines et électroniques sont spécialement mises en avant.

La programmation musicale conséquente du festival est répartie sur un total de 12 dates, et voyagera entre l’Occident, l’Afrique, l’Amérique latine, le Moyen-Orient ou encore l’Asie. De la mando-trap à la kwaito-house, en passant par le gqom, l’électro sabar, ou encore l’afro-fusion, les artistes promettent de faire voyager les amateurs de musique aux quatre coins du globe.

Parmi la longue série d’artistes qui feront « voler en éclats la notion archaïque de “musique du monde” » se trouvent DJ Lag, venu tout droit d’Afrique du Sud ; le label pluridisciplinaire asiatique Chinabot ; le duo péruvien Dengue Dengue Dengue ; le groupe franco-sénégalais Guiss Guiss Bou Bess ; la bass music de Nyoko Bokbaë et d’Ekiti Sound ; le Sud-Africain Bongeziwe Mabandla ; une nuit avec le label et festival ougandais Nyege Nyege avec les artistes natifs Kampire et Catu Diosis, en collaboration avec Pan African Music ; le collectif Arabstazy, situé entre Tunis, Paris et Berlin ; le duo franco-algérien Mauvais Œil ; le label de Buenos Aires ZZK Records avec notamment l’Espagnol Baiuca.

Le 29 novembre, pour la première fois, une date du festival aura lieu “Hors les murs” et investira le Musée du quai Branly – Jacques Chirac dans cadre des soirées Before. Pour l’occasion le duo Mina & Bryte et le Franco-polynésien Quinzequinze, joueront leur live tandis que les DJ sets seront assurés par la Taïwannaise Sonia Calico, le Libanais El Rass et la Brésilienne Cigarra.

Une projection de Taxi Waves, la mini-série de Mike Calandra, est programmée le 22 novembre. En collaboration avec Gqomunion et créée par Python Syndicate, ce documentaire développe le sujet de la musique club africaine.

Toutes les informations sont disponibles sur la page dédiée au festival.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant