Paris : les nouvelles résidences techno Bloom dureront jusqu’à treize heure au cœur de Pigalle

Écrit par Alexis Tytelman
Le 21.03.2019, à 16h23
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Alexis Tytelman
Après avoir investi le Kilowatt, le Badaboum, le Rex et les Nuits Fauves, le crew Point Breakers revient pour une 26ème édition de la soirée Bloom avec un line up tonitruant au Folie’s Pigalle le 29 mars, où il installe sa nouvelle résidence bi-mensuelle.

Organisée par le collectif Point Breakers, la résidence Bloom poursuit son implantation au Folie’s Pigalle le vendredi 29 mars avec un line-up techno sans concession. Désormais résident, le patron de la scène berlinoise Norman Nodge invitera son compagnon du Berghain Boris à se produire à ses côtés, tandis que les co-fondateurs du crew, Audiokast & RVR et Raslan se chargeront de compléter la programmation. 

Un sound-system « directement récupéré en warehouse » auprès du collectif Neighborhood, des sets de 3h minimum et une programmation partagée entre headliners et talents montants pour 13 heures de fête tous les quinze jours au Folie’s Pigalle attendent les amateurs d’after et de techno brute de décoffrage cette saison. 

Pour les organisateurs Sébastien de Vaux et Rapahel Viard, laissant entendre quAnswer Code Request pourrait s’occuper d’une partie des futures soirées, le leitmotiv est le suivant : « bonne musique, bon sound-system, bon accueil ». Énumérant la liste prestigieuse des artistes programmés lors des éditions précédentes (Matrixxman, Jonas KoppSam Paganini…), ils citent Edgar Peng comme leur coup de coeur personnel. Tout comme ce directeur artistique du Golden Gate à Berlin, l’équipe de Bloom entend bien faire des afters parisiens la porte vers « un autre monde sur la tranche 8h-midi. » 

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’évènement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant