Paris : Les collectifs Possession et La Quarantaine rejoignent l’énorme festival Dream Nation cette année

Écrit par Amaury Lelu
Le 04.07.2019, à 11h38
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Amaury Lelu
Du 20 au 22 au septembre 2019, le festival Dream Nation revient pour une 6ème édition à Paris. Cette année, le festival s’agrandit avec 8 scènes au total, et promet de réunir une immense diversité musicale électronique.

Cette année encore, le festival Dream Nation investira les Docks de Paris le 20 septembre pour l’ouverture de ses festivités, de 22h30 à 7h du matin. Le lendemain, mêmes horaires et mêmes lieux pour le coeur du festival qui investira 4 halls. L’after/closing se déplacera alors à La Station – Gare des Mines pour finir en beauté de 7h à 14h sur 3 scènes. 

Habitué des warehouses dans les banlieues de la capitale, le collectif parisien Possession a été invité pour l’opening de l’événement. Un line-up exclusif attend les festivaliers avec des b2b inédits, réunissant des artistes techno et acid comme Randomer et Clouds ou Regal et Alien Rain.

L’événement principal du samedi soir accueillera les pontes de la dubstep, de la transe, du hardstyle/hardcore et de la techno. La scène bass music nord-américaine sera mise à l’honneur avec la venue de Downlink, Figure ou Riot Ten. Le duo psychédélique Infected Mushroom sera également présent pour un live exclusif, énergique et hypnotique. À noter, la venue de l’as du frenchcore Billx et celle du boss du hardcore industriel Tieum. Les Anglais Shifted et Luke Slater aka Planetary Assault Systems, adeptes d’une techno moderne, profonde et sombre, seront également réunis. Cette nuit endiablée sera animée par un vidéo mapping réalisé par Vizual Invaders, accompagné par des performances déambulatoires, scéniques et de cirque.  

Pas de répit à prévoir pour le dimanche avec 3 scènes du petit matin jusqu’au début d’après-midi. Le collectif La Quarantaine sera de la partie avec une techno acid concoctée par EKLPX et D44. AzTechno a imaginé une affiche trance avec Alka X et Low Scientist. La bass music sera assurée par Absurd ou Background.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’événement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant