Paris : le retour des soirées Jeudi Techno va réchauffer les amateurs de DJ sets musclés

Écrit par Maud Gautier
Photo de couverture : ©Free Rubens
Le 18.12.2017, à 11h32
02 MIN LI-
RE
©Free Rubens
Écrit par Maud Gautier
Photo de couverture : ©Free Rubens
Les soirées Jeudi Techno marquent leur retour pour une session hivernale de trois dates, les 21 et 28 décembre ainsi que le 4 janvier 2018 à Nuits Fauves. Une saison de nouveau menée par une techno puissante et musclée.   

Servies par une programmation d’envergure, les soirées Jeudi Techno ont rencontré un franc succès l’été dernier. Des roulements de kicks émaillés de vocodeur d’I Hate Models, aux cadences martiales d’une usine métallurgique d’un Phase Fatale ou Ancient Methods, en passant par les plages noise de Vatican Shadow, il y avait de quoi contenter les plus exigeants amateurs du genre.

Pour cette session hivernale, l’équipe de Nuits Fauves a de nouveau concocté un solide plateau. AnD, ILLNURSE14anger ainsi que J.Rex, l’alias plus club du phénomène du revival de l’acid/hard techno dopé à la trance Jacid0rex, feront vibrer les murs du fameux club parisien pour la toute première soirée du samedi 21 décembre. 

Le second volet sera mené par d’anciens membres du crew Container, qui organiseront la release party de leur nouveau label Intervision. Le patron dudit label DJ Varsovie, qui y signe son EP Vampires, mènera la cérémonie. L’on aura également droit au live de Codex Empire, un des remixeurs de l’EP, ainsi qu’au set du duo berlinois Cassegrain qui officie notamment sur le célèbre label Infrastructure New York fondé par Function et Inland. 

Pour la troisième soirée de cette saison, ce sera au tour du collectif EXIL d’investir les Nuits Fauves, pour un crochet en club avant leur warehouse du 3 février. À l’affiche, l’on retrouvera le vétéran Jeroen Search, signé sur le label Figure de Len Faki, ainsi que le Néerlandais Remco Beekwilder, dont le dernier EP LSD est sorti sur le label Monnom Black de Dax J. Deux poids lourds pour faire chanter l’acier et le béton, sans oublier les live de deux résidents du collectif Hemka et Lebird

Autant dire que ces trois prochains week-ends s’annoncent intenses. Les trois soirées se dérouleront de 23h à 7h. Tarifs : 5€ avant minuit en inscrivant son nom sur le mur de l’événement, 15€ ensuite et 10€ en prévente. 

 

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant