Paris : le Badaboum dévoile sa chaude programmation du mois de décembre

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Lily Rault
Le 30.11.2022, à 11h00
02 MIN LI-
RE
©Lily Rault
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Lily Rault
0 Partages
Il y a certains calendriers de l’avent qui font mieux patienter que d’autres. Parce que les chocolats, c’est so 2021, le Badaboum a concocté une programmation extra chaude pour ce mois de décembre. Petit tour d’horizons des soirées à venir dans l’un des clubs les plus hybrides de Paris.

Le Badaboum n’a que 9 ans. Et pourtant, la rue des Taillandiers le considère déjà comme le meilleur troquet du coin. On aime y passer une tête le jeudi ou le samedi, voir le ou la résident·e du jour. Si le Badaboum arrive toujours à surprendre, c’est grâce notamment à une équipe créative et passionnée, qui a su sortir du confinement la tête haute. C’est ainsi qu’au printemps, Andy4K, Chez Damier, Olympe4000, Belaria, Damiano Von Erckert, Krystal Klear, Demuja et RAG sont devenu·es les DA du club afin d’imaginer une programmation paritaire, internationale et ultra quali.

01

En décembre, les festivités démarrent donc jeudi 1er avec Deborah Aime La Bagarre pour un b2b all night long house et acid house avec Herr Krank. Vendredi 2, Paquita Gordon s’empare des platines pour un set psychédélique contemporain, où l’Italienne embarquera le public dans son univers éminemment club, où la techno succèdera à la folk et l’ambient. Samedi 3, Teki Latex, Rag et Parasol rassemblent leurs pouvoirs pour transformer le Badaboum en un ouragan de masterclass.

La suite de la prog continue la semaine suivante avec la venue de Radio Cargo jeudi 8 pour un set aux allures d’open air sauvage. Vendredi 9, le collectif Marbré fête ses 3 ans. À cette occasion, l’anglaise Moxie partagera les platines avec l’Anveroise technoïde Lola Haro. Samedi 10, la house pure et dure embrasera les murs du Badaboum avec la venue du Belge San Soda, accompagné de S3A, l’ancien résident de feu Concrete. Jeudi 15, soirée 100% disco avec Mafalda, Maxye et Bande de Filles.

01
©Maxime Chermat

Vendredi 16, le duo Dam Swindle viendra d’Amsterdam pour un set en all night long house aux boucles solaires et jazzy. Samedi 17, Mézigue jouera en b2b avec Mad Rey pour un all night long tout azimut. Jeudi 22, place à un nouvel all night long mais cette fois-ci à l’accent Allemand avec l’iconique Gerd Janson, papa du label Running Back. Vendredi 23, Raresh et Abi squaterront le club avant la venue de Human Magic Record le jeudi 29. Chinaski, Kid Simius et Iba Boo seront de la partie, sans oublier DJ Football. Enfin, le soir du nouvel an, le Badaboum fait venir La Mamie’s jusqu’au petit matin pour souhaiter dignement la bienvenue à 2023 par un all night long de 10 heures, une première pour le club.

Toutes les informations et la billetterie sont à retrouver sur Shotgun et le site internet du Badaboum.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant