Paris : la Ville va apporter une aide financière à 16 disquaires indépendants

Écrit par Isma Le Dantec
Le 23.11.2018, à 13h06
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Isma Le Dantec
Face aux géants de l’industrie du disque et au téléchargement de musique immatérielle défiant toute concurrence, mission sauvetage des petits disquaires : la Mairie de Paris octroie à 16 d’entre eux une dotation globale de 110 000 euros destinée à la rénovation et à la redynamisation de ces derniers.


« Paris est l’une des cinq villes dans le monde où l’on compte le plus de disquaires indépendants. Ils sont des acteurs clés de la diffusion d’une production musicale diversifiée et contribuent à la vitalité des quartiers. Pourtant, les disquaires indépendants sont menacés par la concurrence de la grande distribution, le e-commerce et la dématérialisation de la musique. » déclarait Frédéric Hocquard, adjoint à la mairie de Paris dans un communiqué le 16 novembre. Mission sauvetage des petits disquaires alors : la Mairie de Paris octroie à 16 d’entre eux une dotation globale de 110 000 euros destinée à la rénovation et à la redynamisation de ces derniers.

Prisés par les diggers, les disquaires indépendants ont, malgré une recrudescence significative des ventes de vinyles enregistrée ces 5 dernières années, beaucoup de mal à garder la tête hors de l’eau. Les grandes enseignes peuvent se permettre de casser les prix, et de multiplier les soldes tout en signant des contrats d’exclusivité avec les labels. Si l’on ajoute à cela la suprématie incontestable des ventes immatérielles de musique et du streaming, la survie de disquaires indépendants relève aujourd’hui de la prouesse.

   À lire également
Vinyle : Paris serait la 4e ville avec le plus de disquaires au monde


Consciente de cette situation extrêmement précaire, la Mairie de Paris fait un geste : « La Ville de Paris aide à l’installation des commerces culturels, disquaires, libraires, etc. pour soutenir le tissu culturel et proposer aux habitants de tous les quartiers des sources de culture diverses et variées » poursuit Frédéric Hocquard dans le même communiqué.



Une dotation de 110 000 euros, répartie entre 16 disquaires indépendants parisiens, dont l’objectif est de donner des moyens d’action et de développement pour permettre de rénover, moderniser et dynamiser ces espaces. Philippe Pierre-Adolphe, qui dirige le Maquis Mega Store félicitait cette initiative dans les pages de Tsugi : « Ça va me permettre d’avoir une boutique rationnelle efficace avec plein d’outils que je n’avais pas avant, comme une borne d’écoute ou un store à l’extérieur. »

   À lire également 
Le guide solide des meilleurs disquaires de Paris

Ce coup de pouce s’ajoute aux événements ponctuels de plus grande ampleur tels que le Paris Love Vinyl qui réunissait plus de 60 vendeurs et plus de 100 000 pièces neuves ou de collection dans le 12e arrondissement, ou le Disquaire Day, qui a lui aussi lieu à Paris, au printemps. Bien que saluée par la communauté des disquaires, cette initiative ne suffira pas à sauver les petits indépendants face aux géants de l’industrie du disque sans politique culturelle nationale conséquente.

Voici la liste des 16 disquaires lauréats pour aller digger, en attendant le Marché de Noël de Trax : 

Maquis Store — 187 rue Saint‐Denis 75002 Paris

Melomania — 38 boulevard Saint Germain – 75005 Paris

Balades Sonores — 1–3 avenue Trudaine, 75009 Paris

Ground Zero — 114 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris

Potemkine — 30 rue Beaurepaire 75010 Paris

Rupture Inside /Rupture Store — 3 rue de la Fidélité, 75010 Paris

The Walrus — 34 ter rue de Dunkerque 75010 Paris

Betino’s Records — 32 rue Saint Sébastien, 75011 Paris

Born Bad Records — 11 rue Saint‐Sabin, 75011 Paris

Fargo — 20 rue de Chanzy, 75011 Paris

Le Silence de la rue — 39, rue Faidherbe 75011 Paris

Music Fear Satan — 4 bis rue Richard Lenoir, 75011 Paris

Citeaux Sphère — 45 rue de Citeaux, 75012 Paris

Hand and arms — 72 rue Crozatier 75012 Paris

La Cuve à son — 56 rue traversière 75012 Paris

Soul Ableta — 47 rue Marcadet, 75018 Paris

 

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant