Paris : La Station a inauguré un nouvel espace d’accueil pour les exilés de la Porte d’Aubervilliers

Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Christopher Chiffoleau
Le 29.10.2021, à 10h28
04 MIN LI-
RE
©Christopher Chiffoleau
Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©Christopher Chiffoleau
0 Partages
Alors que la situation des personnes exilées à Paris reste un point sensible, des associations ont mis en place un projet pour aménager un nouvel espace d’accueil et de soin. Réalisé cet été, l’Air de Repos est un chantier participatif issu d’une collaboration entre le Collectif MU de La Station et l’association Coucou Crew. Le samedi 16 octobre, une soirée d’inauguration tout en musique a eu lieu pour célébrer la concrétisation de ce projet humainement rempli d’espoir.

Le 16 octobre dernier, une soirée d’inauguration s’est déroulée dans la zone nord de la capitale. Le but était de mettre en valeur l’Air de Repos, ce nouvel espace construit sur l’un des terrains de La Station – Gare des Mines, situé Porte d’Aubervilliers à Paris. Ce projet porté par le Collectif MU – qui gère La Station – et l’association Coucou Crew, a pour objectif de créer un espace d’accueil et de soin destiné aux exilé·e·s, en alliant soutien psychologique et social, activités thérapeutiques et ateliers artistiques. La construction triangulaire en bois qui trône au centre du terrain de la “Station Nord” est la résultante d’un chantier participatif mené à bien cet été, permettant d’assurer un accueil 4j/7 aux personnes en situation d’exil.

L’Air de Repos a pour but d’articuler cette activité d’accueil psychologique et artistique déjà mise en place, et de construire un écosystème qui peut bénéficier aux jeunes.

David Georges-François

Un espace d’accueil quotidien aux exilé·e·s

Initiée en 2017 par Juliette Delestre avec l’objectif de réaliser des accueils au public tous les mercredis après-midi, c’est deux ans plus tard, en 2019, que l’association du Coucou Crew s’est officialisée. « Le fait que La Station soit un lieu culturel n’était pas forcément une priorité au début, mais cela a finalement fondé les actions de l’association aujourd’hui : allier la thérapeutique aux pratiques artistiques, en utilisant toutes les médiations possibles pour faire du soin », explique Sonya Perrot, psychologue bénévole du Coucou Crew. « L’Air de Repos a pour but d’articuler toute cette activité d’accueil psychologique et artistique déjà mise en place par le Coucou Crew. L’enjeu est que cet air profite aux jeunes, par le biais de nouvelles activités comme l’agriculture urbaine. L’idée est de construire tout un écosystème qui peut bénéficier aux jeunes », note David Georges-François, coresponsable avec Olivier Le Gal du Collectif MU, en charge de La Station – Gare des Mines.

Vidéo par Julia Maura

L’Air de Repos est situé sur un demi-hectare de friche, appartenant à la SNCF puis rétrocédé à la ville de Paris, dont le Collectif MU a obtenu l’exploitation temporaire en 2019. « Lorsque l’on a commencé à travailler sur cette hypothèse d’investir ces nouveaux espaces, aujourd’hui appelés “Station Nord”, le but était de prolonger l’activité d’accueil des exilé·e·s qui existait depuis 2017, initiée par Juliette Delestre du Coucou Crew, sur la “Station Sud” originelle. On l’a accueilli de manière spontanée et naturelle, c’était une démarche très intéressante », s’enthousiasme David du Collectif MU. Immergée dans la problématique des exilé·e·s depuis quelques années, notamment lorsqu’un campement très massif s’était installé à ses portes en 2018, La Station proposait de l’aide matérielle et du soutien aux associations locales, mais avait aussi mis en place des points d’eau potable.

Le chantier participatif était hyper chouette, car ça a vraiment impliqués les exilés dans le projet, ce qui leur a permis de prendre une place d’acteurs dans notre association.

Sonya Perrot
01
©Christopher Chiffoleau

Une collaboration entre le Coucou Crew et le Collectif MU

Issu d’un partenariat entre le Coucou Crew et le Collectif MU, l’Air de Repos a pu être réalisé grâce à des subventions du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, de la région Île-de-France et de la mairie de Paris 18e. Pour réaliser le projet, les associations ont fait appel à l’Atelier Craft, avec Roman Szymczak en charge de réaliser l’architecture du bâtiment, et à l’association ICI! adepte de la co-construction et de la co-conception. « On a fait une semaine de co-conception en avril, puis deux semaines de chantier participatif cet été avec les gars du Coucou Crew », détaille Sonya Perrot, psychologue. « C’était hyper chouette, car ça les a vraiment impliqués dans le projet, ce qui a permis qu’ils prennent une place d’acteurs dans notre association ».

La structure de l’Air de Repos se constitue de huit grands triangles en bois. Solide et à la fois simple d’assemblage, le but est que cette construction soit démontable et remontable ailleurs, dans le cas où La Station serait contrainte de céder le terrain actuellement en exploitation temporaire. L’Air de Repos est conçu pour accueillir quotidiennement une vingtaine de personnes, principalement des hommes en situation d’exil âgés de 15 à 30 ans. « Ce n’est pas un lieu très grand, ce que nous cherchons est de proposer des temps qualitatifs de repos. On essaye de préserver ce côté de petit groupe, même si on ouvre les portes à toutes personnes dans le besoin », précise la thérapeute du Coucou Crew.

Soirée d’inauguration de l’Air de Repos©Christophe Ecoffet

Une fête en guise d’inauguration

L’inauguration de l’Air de Repos à eu lieu le samedi 16 octobre dernier, dans une ambiance festive et musicale. Concerts live et DJ sets étaient au programme avec des membres du Coucou Crew, à savoir DJ Myster et Kolyfa 4Six, et notamment le Coucou Gang. Ce groupe s’est formé en 2021, suite à des sessions musicales organisées par Max Antoine de Tropical Horses, aussi animateur de la radio Station Station. Avec également Valentin de La Station, ainsi que Junior, Yana et Adama, membres du Coucou Crew, le groupe joue un mélange de rock aux influences de Tropical Horses avec une touche de rap.

Étaient aussi invités pour l’occasion Guido Minisky d’Acid Arab et Corbeille Dallas B2B De Vedelly. « Le but de cette soirée était de faire visiter l’Air de Repos et remercier tous les partenaires qui ont porté le projet et d’autres associations qui sont susceptibles d’orienter des jeunes. C’était une vraie fête, avec un assez beau mélange », conclut Sonya Perrot.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant