Paris : la salle mythique de La Flèche d’or va bientôt rouvrir pendant 6 mois

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©DR
Le 11.08.2020, à 11h55
02 MIN LI-
RE
©DR
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©DR
0 Partages
Voilà des années que la salle de La Flèche d’or à Paris était à l’abandon. Aux termes d’une bataille politique, le lieu a obtenu le droit de rouvrir pendant six mois, jusqu’à la fin février 2021.

C’était une journée triste de décembre 2016. Dans l’indifférence générale, la mythique salle parisienne de La Flèche d’Or mettait la clef sous la porte, elle qui avait pourtant fait vibrer tout l’Est parisien pendant des années. Car cette ancienne gare de la Petite Couronne, transformée en salle de concerts dans les années 90 par des anciens étudiants des Beaux-Arts, a longtemps accueilli quelques-uns des meilleurs concerts de la capitale, avec une jauge limitée à 600 personnes maximum. Entres les murs du lieu, on a par exemple vu passer des artistes comme Pete Doherty, Christine & the Queens, Jagwar Ma ou DIIV malgré une fermeture provisoire en 2009 due a des problèmes de nuisances sonores.

La Gare de Charonne qui deviendra La Flèche d’or

Mais depuis 2010, les concerts semblaient être de moins en moins fréquents et la programmation avait un peu perdu de sa superbe. Peu à peu, le public a donc en partie délaissé le lieu, au point qu’au moment de sa fermeture en décembre 2016, rares sont ceux qui pouvaient encore prétendre le fréquenter assidûment. Mais les Parisiens n’ont pas oublié pour autant ce que La Flèche d’or a pu représenter à leur yeux. C’est ce qui explique qu’en novembre 2019, alors que le lieu est à l’abandon depuis plusieurs années des militants d’une vingtaine de collectifs différents l’investissent pour en faire une “Maison des Peuples”. Dégagés à grand renfort de gaz lacrymogènes, les manifestants auront au moins eu le mérite d’attirer l’attention de la Mairie sur La Flèche d’or pour faire en sorte que ce type de lieu culturel ne soit pas dévoré par la spéculation immobilière.

En conséquence, le conseil de Paris a souhaité que la ville apporte son soutien à une occupation temporaire de La Flèche d’or et que tout soit mis en œuvre pour que ce lieu historique garde sa vocation culturelle, associative et festive. Une période d’occupation temporaire de six mois a donc été décrétée, puis décalée à cause du Covid. Désormais, la réouverture de La Flèche d’or est envisagée à partir de la fin août jusqu’au 28 février 2021.

Pour les mois à venir, le lieu s’annonce plus militant et inclusif que jamais, avec un projet d’occupation fait par et pour les personnes queer et minorisées. Parmi les collectif retenus pour animer les lieux, on compte Gare XP, collectif MU, Doxa Esta, Curry Vavart, collectif Pieg, Antcoats, DOC et collectif ObliQ. On a déjà hâte de remettre les pieds dans ce lieu culte.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant