Paris : électronique et passionnant, le nouveau festival Closer Music invente la pop de demain

Écrit par Gil Colinmaire
Le 22.01.2019, à 18h32
02 MIN LI-
RE
©Pan Daijing D.R
Écrit par Gil Colinmaire


Organisé du 25 au 27 janvier prochain, le nouveau festival parisien Closer Music entend remettre l’architecture «  au centre de la performance musicale ». Pour ce faire, des musiciens réputés, engagés ou portés sur la création artistique dans tous ses états investiront les différents espaces de Lafayette Anticipations, un bâtiment du XIXème siècle, rue du Plâtre, réhabilité en centre artistique pluridisciplinaire par la prestigieuse agence OMA de Rem Koolhaas. Ces trois journées de live exploreront une pop hybride, ouverte à tous les vents électroniques.

Immersion assurée lors de la première soirée avec les basses profondes du duo performer Easter et la pop spectrale – sur fond de percussions électroniques et vocalises mutantes – de la Belge Céline Gillain (qui avait scotché Trax  à Nuits sonores Bruxelles), dont le timbre n’est pas sans rappeler l’Américaine Laurel Halo. Le samedi, Lafayette Anticipations abritera les productions introspectives, entre R’n’B embrumé et électronique lo-fi, de Tirzah, mais aussi le live de Stine Janvin, artiste norvégienne récemment interviewée par Tracks sur Arte, dont les recherches vocales explorent la frontière entre organique et synthétique. Enfin, la Chinoise Pan Daijing plongera, au cours d’une performance noisy et industrielle intitulée « Fist Piece », la dernière soirée du Closer Music dans une ambiance sombre et hypnotique. Elle sera accompagnée de Jessica Sligter, chanteuse expérimentale naviguant entre lyrisme et abstractions bruitistes. Pour mieux comprendre quelle drôle de définition de la pop relie tous ces artistes, Trax a posé quelques questions à Etienne Blanchot, programmateur pendant 15 ans du festival Villette Sonique, et désormais de Closer Music.

Comment Closer Music conserve-t-il l’esprit de liberté de Villette Sonique en s’emparant du genre (souvent formaté) qu’est la pop ?

Au-delà d’une esthétique musicale, l’univers même du projet peut être qualifié d'”anticipation pop”, dans sa volonté de proposer de la manière la plus décomplexée possible une galerie de fortes personnalités artistiques, en recherche permanente. Le nom du festival, Closer Musique, a quant à lui été pensé pour refléter cette sensation de proximité des spectateurs et des artistes pendant les concerts et aussi avec l’envie de rapprocher des musiques plutôt aventureuse du plus grand nombre.

Par son architecture et ses niveaux modulables, Lafayette Anticipations offre un terrain de jeu unique en son genre. Pendant le festival, les plateformes seront relevées, les 2 premiers étages devenant des balcons plongeant sur la scène en bas. Lafayette Anticipations est aussi une Fondation d’intérêt général et un lieu d’expérimentation et de production, portée par un vrai souci d’accompagner les artistes, de les pousser et de les mettre en lumière. Le principe s’applique à Closer Music, qui se donne les moyens de faire venir des artistes qu’on ne voit pas tous les quatre matin à Paris et de proposer cette belle affiche à une tarification très accessible.

Le festival évoque dans sa communication une pop « hybride » et « réfléchie ». C’est quoi ?

En écho avec le travail de La Fondation, la programmation s’est naturellement porté sur des musiciens ouverts sur les autres disciplines artistiques (l’art, la mode) et des citoyens engagés et concernés par les problèmes qui agitent le monde (la politique, la société, la sexualité..).

Toutes les informations sur Closer Music sont à retrouver sur le site web du festival.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant