Paris : des kilos de gros son pour danser en faveur de la dépénalisation à la Cannaparade ce samedi

Écrit par Kenza Naaimi
Le 11.05.2018, à 15h51
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Kenza Naaimi
Ce week-end on pourra danser en pleine rue devant DJ Weedim, Bamao Yendé, MAXIM ou encore Yoshi pour la dépénalisation du cannabis. Le rendez-vous se fera à 14h place de la Bastille et finira aux alentours de 22h à République. Un parcours mené par des camions qui proposeront des lives raggatek, acid, tribe et hardtek. Départ à 15h15.

Depuis 17 ans se tient à Paris et Lyon la Cannaparade. L’occasion de revendiquer la dépénalisation d’un produit consommé par près de cinq millions de personnes, mais surtout de provoquer débat quant à l’autoproduction de cannabis thérapeutique. Parmi les revendications, celle aussi de pouvoir faire de la prévention sans l’habituelle stigmatisation déjà ressentie à propos de cette dépénalisation. Aurélien Bernard de Newsweed.fr explique qu’ « il s’agit d’en finir avec les faux discours alarmistes qui sont inopérants sauf à renforcer les effets néfastes de la politique en vigueur en France depuis les années 70. Il faut sortir des clichés réducteurs et des amalgames concernant le cannabis, et s’attacher à le présenter sous un jour véridique. »

Une manifestation qui sera faite en musique donc. On attend huit kilos de son du côté des Humble Tree Hi-Fi avec Dj Domisoul, du live truck avec Kush Master Radio, Alchimia Sound, La Page Du Stoner et Newsweed. Soit, tribe, acide, rawstyle, et même frenchcore seront de la partie pour dédiaboliser la consommation de THC. DJ Weedim, Bamao YendéLion J et DJ Onyrix seront aussi en prévision du beau temps.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant