Paris : des cours de danse hakken, shuffle et jumpstyle vont être proposés à la Gaîté Lyrique

Écrit par Briac Julliand
Le 06.03.2019, à 11h00
02 MIN LI-
RE
©Laurent Philippe
Écrit par Briac Julliand
La pratique de la danse peut être affiliée à différents styles. Dans le monde de la musique électronique, nombreux sont les genres qui possèdent leur danse caractéristique. Pour mettre en lumière la hard dance, un art multiculturel, la Gaîté Lyrique organise cette semaine des ateliers animés par le collectif (LA) HORDE. Du 7 au 9 mars, les amateurs de danse de tout âge sont invités à venir découvrir le jumpstyle, le shuffle et le hakken.

L’art subtil et personnel de la danse en club n’est que très rarement mis sous les projecteurs. Même si l’ère d’Internet et de ses tutos permet de se familiariser avec tout et n’importe quoi, la hard dance n’est pas une pratique connue de tous. Pour répondre à cette lacune, la Gaîté Lyrique propose cette semaine des ateliers d’initiation au jumpstyle, shuffle et hakken, animés par les membres du collectif de danseurs (LA) HORDE.
Des séances d’une heure sont proposées sur trois jours, où seront présents des professionnels de chaque style, ainsi qu’un DJ pour mettre tous les participants en condition.

À lire également
Un spectacle de danse orchestré par Arnaud Rebotini tournera dans toute la France en 2019

Le jeudi 7 et le samedi 9 mars, c’est le jumpstyle qui sera à l’honneur. Le rendez-vous est donné à 14h, pour venir découvrir cette pratique née avec Internet et dans les soirées de techno hardcore. L’occasion de venir taper du pied donc, sur un mix de Boe Strummer, qui sera également en charge de mettre en musique les autres séances. Le shuffle, danse australienne où s’enchaînent les petits sauts, sera présenté les 7 et 9 mars à 15h30, tandis que la fin de journée du 9 mars, à partir de 17h, sera consacrée au hakken, pratique néerlandaise qui consiste à taper du talon.

Enfin, rendez-vous le 8 mars à 15h30 pour un atelier d’1h30 regroupant les 3 danses présentées. Pour en savoir plus, toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’évènement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant