Paris : Cercle invite la techno de Bambounou dans la plus belle salle de l’Institut du Monde Arabe

Écrit par Mathieu Fageot
Le 21.06.2017, à 12h07
02 MIN LI-
RE
©IMA / Cateloy
Écrit par Mathieu Fageot
Après être redescendu intact de l’observatoire de la Tour Montparnasse, le Cercle s’invite à l’Institut du Monde Arabe de Paris le lundi 26 juin, et convie le producteur Bambounou à passer derrière ses platines, afin d’offrir un set d’une heure trente à 300 amateurs de techno tantôt tribale, tantôt dure et métallique. Le tout, retransmis comme toujours en direct sur Facebook.

Après Agoria la semaine dernière et Amelie Lens il y a quinze jours, c’est au tour de Jeremy Guindo aka. Bambounou, de prendre les rênes de Cercle le temps d’une soirée. À cette occasion, le collectif investira les 260 m² de la salle du Haut Conseil de l’Institut du Monde Arabe de Paris (Boiler Room avait déjà invité une troupe de danseurs dans son fumoir en 2014), toute cernée de verrières et éclairée à travers les moucharabiehs de Jean Nouvel, pour accueillir jusqu’à 300 personnes. “Nous avons choisi ce lieu pour l’intérêt culturel que l’on porte au Monde Arabe, pour sa beauté architecturale, et bien sûr pour la magnifique vue que l’on a depuis la salle du Haut Conseil” précise Derek Barbolla, fondateur de Cercle.


De 21 heures à 22h30, c’est donc le talent parisien Bambounou, passé par les labels Youngunz, ClekClekBoom ou encore 50Weapons, qui sera en charge de faire trembler l’Institut du Monde Arabe (IMA) et d’ambiancer les clubbers de canapé, terrassés par la chaleur, qui suivront le set en streaming. “C’est un artiste talentueux, capable d’explorer plusieurs univers musicaux à l’intérieur de ses sets” se réjouit Philippe Tuchmann, directeur artistique de Cercle. “Le côté tribal et un peu mystérieux de sa musique fait de lui un symbole du multiculturalisme que l’on souhaitait associer à l’IMA.”

Cet évènement aura lieu dans le cadre de la troisième soirée Nouba organisée par l’IMA (et gratuite pour les 18-30 ans), où les visiteurs pourront déambuler dans l’immense bâtisse et visiter 3 expositions, participer à des ateliers de calligraphie ou se faire tatouer au henné…

Pour retirer l’une des 300 invitations pour la soirée du Cercle, gardez un oeil sur l’événement Facebook ici.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant