Paris : en 2020 au Badaboum, toujours plus de disco, de house et de paillettes

Écrit par Mylène Brizard
Photo de couverture : ©Leviet
Le 28.11.2019, à 16h32
02 MIN LI-
RE
©Leviet
Écrit par Mylène Brizard
Photo de couverture : ©Leviet
0 Partages
A Paris, le Badaboum change d’ambiance pour un tout nouvel état d’esprit festif, avec une programmation disco et house. Le restaurant et les trois salles du club iconique du quartier de Bastille se feront véritable lieu de vie.

L’emblématique club de Bastille fait peau neuve pour cette fin d’année 2019 avec un retour aux sources de l’esprit festif du Badaboum. « L’idée est de recréer une ambiance très festive comme elle l’était à son ouverture, en recréant un véritable lieu de vie », explique Benjamin Charvet, directeur artistique aux côtés d’Anne-Ying Braconnier, directrice artistique de la partie Concerts.. En effet, le restaurant et les trois salles entendent s’aligner sur une ambiance conviviale et chaleureuse, s’appuyant sur une programmation qui met l’accent sur la house et la disco avec des artistes de renom, des all night long à l’honneur, dont le premier de Kerri Chandler à Paris en mars 2020, le grand Dimitri From Paris, Bellaire ou encore Herr Krank. La programmation veillera aussi à inviter des artistes féminines telles Cinthie, HAAi ou encore Marina Trench.

Toute l’équipe du Badaboum se réunit pour donner un second souffle au club dans un esprit festif, décalé, mais avec une programmation pointue mettant en avant la scène locale et internationale. L’équipe s’est métamorphosée, Benjamin Charvet, s’est associé avec l’artiste Elsa McCallister pour décider des ambiances de l’Appart, tandis que la team communication sera composée de Mathilda de Possession et Bertrand, anciennement chez Nuits sonores. Caroline la physionomiste s’assurera que l’on entre bien dans l’esprit éclatant du nouveau Badaboum. « On souhaite retrouver une ambiance très festive avec des gens qui sont là pour s’amuser sans prise de tête ».

Dans ce même esprit seront organisées des soirées à thèmes et des performances artistiques — avec le duo glamour Not Cat et bien d’autres artistes, et les soirées queer NOIR.E seront mensualisées en 2020. L’équipe prépare d’ores et déjà l’été prochain : une programmation exclusivement française en juin et juillet, et des soirées à bas prix, entre 5 et 10 €. Très prochainement se tiendra l’extravagante “Nuit des sosies”, le 6 décembre, qui célébrera le 6ème anniversaire du lieu avec un vrai concours de sosies, ou encore la soirée du Nouvel An, pour laquelle le club s’associe avec le collectif organisateur de Château Perché et prépare une programmation « deep, melodic, dans un esprit loufoque et burlesque ».

Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet du Badaboum.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant