Paris : Agoria et Molécule seront en live à la Cité des sciences et de l’industrie pour une soirée immersive atomique

Écrit par Cécile Giraud
Le 12.12.2022, à 09h00
02 MIN LI-
RE
Écrit par Cécile Giraud
0 Partages
Vendredi 16 décembre, la Cité des sciences et de l’industrie ouvre ses portes pour une nocturne unique. De 20h à 1h30 du matin, le public est invité à profiter de ce lieu connu et reconnu pour son expérience immersive. Expos, live, DJ sets, ateliers… On vous dévoile le programme alléchant des Éclatantes.

Ceux et celles qui ont l’habitude de se balader à la Villette connaissent bien la Cité des sciences et de l’industrie. Avec son architecture beaubourgeoise, sa géode et son sous-marin extérieur, le lieu questionne et amuse les badauds depuis presque quarante ans. Alors qu’elle s’apprête à fêter les 30 ans de la Cité des enfants, espace réservé aux petits et grands curieux, le musée ouvre la saison des fêtes de fin d’année lors d’une nocturne immanquable.

Expos et électro

En effet vendredi 16 décembre, une petite myriade d’artistes, médiateur·rices et commédien·nes se rassemble à l’occasion des Éclatantes, une nocturne unique réservée aux plus de 18 ans. Et pour cause, Agoria et Molécule font le déplacement pour une closing atomique à partir de 22h45. Leurs DJ sets seront précédés d’un live de Quasi Qui, un duo évanescent de frère et sœur, pour un live 100% french touch.

01
©Maxime Imbert

Mais juste avant, la Cité des sciences et de l’industrie ouvre le bal avec la visite de l’exposition Évolutions industrielles. Entre mise en perspective et mise en prospective, celle-ci propose une réflexion sur ce qu’est le processus d’industrialisation par le prisme de notre relation aux objets techniques, au travail, aux discours. L’occasion de découvrir les métamorphoses des visages de l’industrie, à travers une succession d’expériences sensibles et émotionnelles, sonores et visuelles.

All night long

Tout au long de la soirée, le planétarium projettera toutes les 20 minutes Archéoastronomia maya : Observateurs de l’Univers, le premier film pour fulldome (affichage immersif pensé pour des dômes) entièrement animé et réalisé au Mexique. La réalisation fait le tour de 6 temples mayas : San Gervasio, Chichen Itzá, Uxmal, Edzná, Palenque et Bonampak. Le public découvrira alors l’importance des orientations des temples mayas par rapport au mouvement de certains astres comme le Soleil, la Lune et Vénus.

01
©Universcience. Photo : E.Laurent

Pour la suite, un atelier de découpe laser, des jeux pour toutes les mises en situations de handicaps, un mini-golf lumineux, un ping-pong revisité, une pétanque… Impossible de se traîner les pieds jusqu’à 1h30. Il sera même possible de faire un tour en Aéroplume (oui oui) et faire des drifts en karting en plein milieu du musée.

C’est vous les boss

Enfin, toujours dans cette volonté que le public prenne une place à part entière dans les arts et les industries, la Cité des sciences et de l’industrie prévoit également dans son programme une chorale interactive, un pipeline en musique (venez, vous comprendrez), un photobooth en argentique et un photomaton pas comme les autres, où il faudra crier de toutes ses forces dans un trou pour activer le flash de l’appareil photo.

01
©Ph. Lévy

Un second photomathon moins orthodoxe vous attend dans un coin pour une rencontre secrète… Mention spéciale pour la session privée d’enregistrement de messages sur vinyles gravés en direct.

Si vous êtes conquis·ses, toutes les informations et la billetterie sont à retrouver sur le site internet de la Cité des sciences et de l’industrie. Tarif normal de 20 euros et de 15 euros pour les abonné·es à l’année.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant