Paris : 3 selectors en béton armé vont investir le Rex Club pour une soirée 100% chineurs

Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Alban Gendrot
Le 12.11.2019, à 10h00
02 MIN LI-
RE
©Alban Gendrot
Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Alban Gendrot
Le 21 décembre prochain, Club Trax investit de nouveau le mythique Rex Club de Paris. Avec une programmation composée de selectors aguerris, la soirée mettra à l’honneur l’art du DJ set comme moyen de réunir les styles et les êtres dans la danse.

Le Rex ouvre de nouveau ses portes à Club Trax le 21 décembre prochain. Et pour faire danser ce club chargé d’histoire, rien de tel qu’une programmation rendant hommage aux artistes qui ratissent avec talent le large spectre des musiques électroniques dans le seul but d’électriser la foule.

La soirée accueillera Les Yeux Orange, duo de DJs français ayant débuté par une chaîne YouTube et une série de podcasts, puis par des soirées parisiennes à la Rotonde et la Java, avant d’essaimer dans toute la France pour diffuser bonne humeur et bon son. Ils poursuivent ces activités aujourd’hui à travers un label dont une part, Good Plus, presse des edits de tracks disco et funk oubliés, tandis que LYO produit de nouveaux artistes. Souvent associés aux sonorités house et disco, ils n’hésitent pourtant pas à aller vers l’electro, voire la techno, dans leurs sorties comme dans leurs DJ sets.

Les deux autres invités nous viendront de la scène si dynamique des Pays-Bas, avec d’abord la DJ Carista, d’Utrecht. Créatrice de l’émission United Identities sur NTS Radio, elle collectionne les podcasts sur la prestigieuse Red Light Radio, seule ou accompagnée, et les dates en festival. Son émission est également devenue un label avec trois sorties à son actif. Ne restant pas enfermée dans un style, Carista cherche avant tout des morceaux qui ont une âme, piochant aussi bien dans les musiques du monde, le nu jazz, l’eletro, la house ou la techno selon l’heure et le lieu de ses performances.

Le clou du spectacle de cette soirée sera à n’en pas douter l’inclassable David Vunk, originaire de Rotterdam. Après des débuts à graver des cassettes de gabber pour ses copains à l’aube des années 1990, il parcourt sans préjugés le spectre des musiques électroniques jusqu’à l’italo disco. Fondateur du label Moustache Records et animateur d’une émission hebdomadaire sur Intergalactic FM, il aime suivre son coeur dans ses sorties, et à casser les codes dans ses productions comme dans ses DJ sets à l’énergie débordante.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’évènement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant