Nouvelle fusillade dans un club de Floride : deux morts et quatorze blessés

Écrit par Théodore Hervieux
Photo de couverture : ©The Guardian (DR)
Le 25.07.2016, à 12h25
02 MIN LI-
RE
©The Guardian (DR)
Écrit par Théodore Hervieux
Photo de couverture : ©The Guardian (DR)
À peine plus d’un mois après la tuerie d’Orlando, la Floride connaît à nouveau l’horreur. Un homme seul aurait ouvert le feu cette nuit dans un club de Fort Myers, où se trouvaient “des jeunes de tous les âges”, faisant “au moins deux morts et quatorze blessés”.


Une fusillade a éclaté dans la nuit de dimanche à lundi aux abords d’un club de la ville de Fort Myers, en Floride. Selon la chaîne CNN, le bilan provisoire serait “d’au moins deux morts et quatorze blessés”. (D’autres sites font état d’au moins seize blessés) Parmi eux, un enfant de quatorze ans aurait perdu la vie, et d’autres, âgés de seulement treize ans, se seraient retrouvés au milieu des tirs.

Un homme seul aurait ouvert le feu aux alentours de 0h30 sur le parking du club Blu Bar and Grill, où se tenait une soirée “ouverte à tous”. Sur le flyer de la soirée, on distingue bien le macaron “No ID”, qui signifie qu’aucune carte d’identité ne serait demandée à l’entrée et donc que la soirée était ouverte à tous les âges.

Party Blu Bar Club Florida Fort MyersLe flyer de la soirée de ce dimanche 25 juillet, au club Blu Bar.

On ne sait pas à l’heure actuelle combien de balles ont été tirées, mais “au moins 36 marqueurs” ont été disposés autour de l’établissement. Toujours selon CNN, trois personnes auraient été arrêtées par la police. Le site de la BBC évoque de son côté “un suspect encore en fuite”. La police est en train d’enquêter sur deux autres lieux relatifs à la fusillade, où l’une des personnes arrêtées aurait été retrouvée.

Toutes les victimes ont été transportées dans les hôpitaux avoisinants, et la police travaille sur l’identification des deux personnes décédées. On n’en sait pour l’heure pas plus sur l’auteur présumé de la tuerie, ni sur ses motivations. L’acte n’a pas non plus été revendiqué.

  A lire également
Attentat au Pulse d’Orlando : la scène électronique sous le choc

Cette fusillade fait écho à une autre tragédie survenue hier soir à Ansbach, dans le länder allemand de Bavière. Un homme s’est fait exploser vers 22h devant un restaurant du centre-ville, faisant un mort (l’auteur de l’attentat) et douze blessés, dont trois grièvement, selon Le Monde. L’homme, un réfugié syrien de 27 ans, avait tenté de se présenter au festival de musique pop Ansbach Open, un rassemblement de 2500 personnes. Faute d’avoir pu présenté un billet, il s’était vu refusé l’entrée, avant de rejoindre le centre-ville.

“Ce réfugié avait été autorisé à rester en Allemagne – où il était arrivé en 2014 – malgré le rejet de sa demande d’asile, et séjournait dans un centre d’hébergement d’Ansbach. Il était connu de la police, entre autres pour une infraction liée à l’usage de stupéfiants, rapporte Le Monde. Il avait déjà tenté par deux fois de se suicider, et avait été interné en hôpital psychiatrique.”

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant