Nos 5 idées cadeaux high-tech à (s’)offrir pour Noël

Écrit par Fouad Bencheman
Photo de couverture : ©DR
Le 13.12.2022, à 14h42
04 MIN LI-
RE
©DR
Écrit par Fouad Bencheman
Photo de couverture : ©DR
Vous êtes en manque d’inspiration à quelques encablures de fêtes de fin d’année ? Pas de panique, voici quelques suggestions sonores étonnantes à glisser sous le sapin.

L’actualité du monde l’audio fut étrangement bien calme en cette fin d’année. Par conséquence, pour Noël, plutôt que de la jouer sectaire en dressant une liste d’objets high end hors de prix, voici plutôt une liste de quelques pépites qui sont passées par la rédaction et qui ne manqueront pas de surprendre vos proches.

Platine Audio-Technica AT-SB2022

Pour fêter ses 60 ans, l’entreprise japonaise a décidé de ressusciter un de ses gadgets iconiques des années 80, le Sound Burger. Au format mange disque, l’AT-SB2022 ne se prend pas au sérieux : c’est un appareil facile à utiliser et à emporter partout. En aluminium moulé, le plateau de 5 pouces laisse allègrement dépasser les vinyles, ce qui confère à l’ensemble un indéniable charme. La rotation est assurée par un classique moteur DC avec un entraînement par courroie qui tourne en 33 tours et 45 tours. De son côté, le bras de lecture droit arbore une cellule AT3600L.

Bien évidemment, Audio-Technica modernise cette nouvelle nouvelle mouture. Il n’est plus nécessaire de s’armer de trois grosses piles pour la faire fonctionner, la platine fonctionne désormais sur batterie (12 heures d’autonomie). La recharge se fait par un câble USB-C, tandis que le Bluetooth intégré assure une diffusion sans fil vers un casque ou un haut-parleur portable. Bien évidemment, les sorties analogiques RCA sont toujours de la partie pour brancher l’objet à un système stéréo domestique, tout comme la sortie jack pour une écoute filaire en solitaire.

Prix : 229 euros

Écouteurs true wireless Sony LinkBuds S

Officialisés l’été dernier, les écouteurs intra-auriculaires LinkBuds S ont fait un nouveau tour de piste fin novembre pour se décliner en une nouvelle version plus écolo et plus colorée. Fabriqués à partir de matériaux en résine recyclés provenant de bonbonnes d’eau en plastique, ces écouteurs sont extrêmement légers (4,8 g chacun) et surtout très confortables. Ils tiennent bien dans l’oreille sans pour autant créer un effet bouchon désagréable.

Compatible avec les codecs SBC, AAC et LDAC, les LinkBuds S offrent une excellente dynamique sonore. Là où la plupart de ses concurrents proposent une signature en V, orientés vers les graves et les aigus, les derniers écouteurs de Sony font le choix opposé. Les mediums et les voix sont bien mis en avant, les basses ne dégoulinent pas et les aigus enveloppent l’ensemble avec parcimonie. Dotés de nombreuses fonctionnalités (Bluetooth multipoint, réduction de bruit active efficace, appli dédiée complète…), ces écouteurs sont un investissement des plus judicieux.

Prix : 199 euros

Casque Sennheiser Momentum 4

Depuis la sortie des premiers AirPod en 2016, le marché de l’écoute audio de loisir se concentre désormais fortement, en volume, autour des écouteurs sans-fil. Cette évolution a pour le secteur des casques deux conséquences. Premièrement, les sorties se font de plus en plus rares. Deuxièmement, c’est désormais devenu un achat plutôt haut de gamme. Sony, Philips, Bowers & Wilkins…Toutes les têtes de gondole des grands constructeurs se facturent désormais au minimum 300 euros.

Le dernier casque de Sennheiser ne déroge pas à cette règle. Pour autant, son prix n’est pas non plus volé. Design luxueux, confort, restitution sonore équilibrée, réduction de bruit active efficace, kit mains libres performant et autonomie généreuse. Comme le prouve ce Momentum 4 avec brio, la polyvalence est désormais le mètre étalon de ce secteur. Autrement dit, il faut être capable de proposer un excellent compagnon pour de la musique dans la rue, pour des visios au bureau, pour des jeux-vidéo à la maison et pour regarder des films lors d’un déplacement.

Prix : 349 euros

Enceinte Bluetooth Polaroid P3

Après avoir dominé de la tête et des épaules le marché des appareils photo instantanés à la fin du siècle dernier, Polaroid se lance – étrangement – cette année dans le grand bain de l’audio. Au programme, quatre enceintes de tailles croissantes qui se nomment sobrement : les Polaroid P1, P2, P3 et P4. C’est la troisième de la famille qui a retenu notre attention pour son rapport qualité-prix-encombrement optimal. Avec son design rétro coloré, la P3 a des faux airs de boombox avec sa poigné en métal et son écran de commandes central.D’une puissance de 35W RMS, la P3 dispose d’une entrée mini-jack, du Bluetooth et se transporte facilement grâce à son poids relativement contenu, 1,48 kg. Enfin, avec sa généreuse batterie de 4000 mAh, elle a de quoi tenir la cadence pendant au moins une quinzaine d’heures.

Prix : 189 euros

Enceinte Musicstation de Teufel

La Musicstation de l’Allemand Teufel intègre le Bluetooth 5.0, avec les codecs aptX et AAC, un lecteur CD (CDs, MP3-CDs, CD-RWs et CD-Rs), un port MP3 (FLAC, WMA et WAV), une compatibilité avec les différents services de streaming (Spotify Connect, Amazon Music…), une fonction DLNA pour lire des fichiers via un réseau local, des sorties auxiliaire et casque et un accès aux radios numériques. En regroupant de nombreuses sources à partir desquelles on peut écouter de la musique, cette enceinte – dotée d’une puissance de 100 Watts et de 6 haut-parleurs – a de quoi mettre tout le monde d’accord.

Prix : 439 euros

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant